Suge Knight aurait-il dû être tué à la place de 2Pac ?

C'est en tout cas l'avis du principal intéressé...

par Aurelien

MISE À JOUR : Thaddeus Culpepper, l’avocat de Suge Knight, a démenti l’information, la qualifiant de fake news.

« En tant que conseiller de Mr. Knight, mon devoir est de le représenter et de l’assister dans ces affaires en cours. Je n’ai jamais fait de déclaration concernant Tupac Shakur. Je n’ai jamais fait la moindre déclaration écrite ou orale au nom de mon client concernant Mr. Shakur. Les articles relayant ce communiqué de presse ne sont pas prendre en considération. »

Source : AllHipHop.com

New York, la CIA, les Illuminatis... depuis plus de 20 ans les théories les plus folles pullulent autour de la mort de Tupac Amaru Shakur ce triste soir de septembre 1996. Pas forcément la moins cohérente, l’une d’entre elles voudraient que ‘Pac n’ait été que la victime collatérale d’une tentative de meurtre visant Suge Knight.

A lire aussi :

2Pac : les theories du complot les plus folles autour de sa mort !

C’est en tout cas la thèse étayée par le documentaire 2 Pac - Assassination III: Battle For Compton réalisé par Richard Bond (déjà auteur d’un film sur le rappeur). Le décès du grand patron de Death Row aurait ainsi été planifié par certains des exécutifs du label mécontents de la manière dont il gérait son business. Ces derniers auraient alors ainsi pu prendre les rênes de l’usine à cash californienne et s'assurer ainsi une certaine notoriété d'un coup de revolver...

 

Suge Knight prend la parole pour donner sa version des faits

 

Contre toute attente celui qui a clamé à plusieurs reprises croire que 2Pac était encore bel et bien en vie a accrédité cette thèse. Un sacré retournement de situation qui aura surpris tout le monde du côté des Etats-Unis. Actuellement incarcéré pour avoir tué un homme en lui roulant dessus lors du tournage du NWA Straight Outta Compton, Knight a tenu à s’exprimer par la voie de ses avocats. Selon lui il s’agirait là de la première tentative d’assassinat d’une longue série à son encontre – comme lors de cette soirée d’aout 2014 où il s’était fait tirer six fois dessus. 

Ces fumeuses déclarations sont cependant à prendre avec des pincettes, l’idée étant ici de justifier sa tentative de plaider la légitime défense lors de son procès à venir. De quoi se faire passer pour un homme acculé par ses ennemis, prêt à tout pour se défendre... Reste à savoir si cela fonctionnera devant les juges.

 

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1721 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail