Soulja Boy : « J'ai vraiment changé toute l'industrie musicale »

Dis-leur, Soulja.

par Ben

Auteur du tube planétaire Crank That (Soulja Boy), publié en 2007, Soulja Boy est convaincu d’avoir influé en profondeur sur l’industrie musicale. Rien que ça.

A lire aussi :

20 trucs que vous ne savez pas sur Soulja Boy, le Zébulon du rap US

Soulja Boy, un égo démesuré ?

13 ans après son plus gros carton, DeAndre Cortez Way ne fait désormais plus parler de lui que pour ses sorties pleines de provocation. Habitué des punchlines sur les réseaux sociaux, l’artiste désormais âgé de 30 ans a encore secoué la Twittosphère ces dernières heures en affirmant avoir changé l’industrie musicale : « J’ai vraiment changé toute l’industrie musicale. C’est fou. » 

Une affirmation pas au goût de tout le monde, et nombreux sont ceux à reprendre le rappeur sur ses propos polémiques. Quand bien même Soulja avait à de nombreuses reprises laissé entendre que la musique lui devait beaucoup : du flow de certains rappeurs au fait que des artistes sont désormais plus aisément signés, l’auteur de l’album Souljaboytellem.com (vendu tout de même à plus de 1,3 million d’exemplaires aux Etats-Unis à une époque où le streaming n’existant pas encore) a pour habitude de se lancer des fleurs. Plus encore, il est persuadé avoir « démarré le truc de l’Internet », comme il l’avait laissé entendre lors d’un passage complètement lunaire dans l’émission Breakfast Club : « Ils ont dit que j’avais tué le hip-hop. Et maintenant, ils font exactement comme moi, et je suis toujours mis de côté. Je suis la raison qui fait que vous faites tous ça. Je suis la raison qui fait que tous ces artistes sont sur les réseaux sociaux. Les maisons de disque, vous me devez toutes 5 pourcents. »

3 bangers et puis s’en va ?

Egalement convaincu que Drake lui a « volé son flow » sur son titre Miss Me publié en 2010, il est pourtant « celui qui a fait 3 bangers avant de disparaître », comme l’évoque un twittos à cheval sur les faits. Ceci étant, impossible de lui enlever son statut de précurseur, comme le rappelle un autre internaute : « Il est simplement le premier artiste à s’être servi des réseaux sociaux pour exploser. Avant SoundCloud, il y avait SoundCLICK. Soulja est le pionnier dans ce truc d’Internet» .

Donne ton avis

Auteur

Ben : (5241 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail