Advertisement

Pop Smoke aurait refusé de balancer le gang des Crips

Contrairement à un autre rappeur new yorkais, il a décidé de tenir sa langue.

par Jeune Dauphin

La légende de Pop Smoke s'étoffe : alors que son album posthume cartonne, une histoire de son vivant refait surface. Il aurait refusé de dénoncer des gangs après avoir été interrogé à plusieurs reprises. Explications.

A lire aussi :

50 Cent : son fils le trouve moins bon que Pop Smoke ! [VIDEO]

Pop Smoke de marbre

Malgré son tragique décès dans un assassinat survenu à son domicile en février dernier, Pop Smoke fait l'actualité plus que jamais. Il y a quelques semaines est paru sur toutes les plateformes de streaming son tout premier album studio Shoot For The Stars, Aim For The Moon à titre posthume, qui a enregistré des chiffres de ventes à la hauteur de la hype. Même en France, il a signé un sacré démarrage commercial équivalent à ceux de rappeurs bien installés dans l'horizon du rap français.

Après une réédition XXL paru le jour de son anniversaire, c'est à nouveau dans la case faits divers que le pseudonyme de Pop Smoke fait son apparition. D'après les colonnes du New York Post, la police aurait essayé de faire en sorte que le jeune rappeur collabore avec eux et dénonce des activités de gang relatives à une fusillade ayant éclaté en juin 2019. D'après son avocat, il est resté de marbre : « Toute conversation sur une potentielle collaboration se terminait rapidement. » Une nouvelle fois arrêté un mois plus tard, il a gardé le silence concernant les agissements des Crips.

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1968 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Un proche de pop a aussi dit que les nuit de pleine il se transformait en Singe géant...
ils ont été forcé de lui couper la queue

Sar le 05/08/2020 à 10h46 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1
X FERMER
Advertisement