Advertisement
Advertisement

Mais que pense Kendrick Lamar du mumble rap ?

Pour K.Dot le rap ce n'était pas mieux avant, mais quand même...

par Aurelien B

Dans un entretien à paraître le 12 décembre prochain dans l’édition papier de Forbes, Kendrick Lamar s'est longuement confié sur différents sujets, dont celui de la nouvelle génération.

Alors que beaucoup d’anciens, à l’image d’Eminem récemment, n’hésitent pas à critiquer ouvertement la vague du mumble rap (ce flow marmonné qui rend à peine audibles les paroles), les principaux intéressés ne se montrent pas toujours des plus reconnaissants quant à l’histoire du mouvement (voir Lil Yachty qui avouait il y a quelques mois le plus candidement du monde ne jamais avoir écouté 2Pac ou Biggie).

Plus rassembleur, Kendrick Lamar, qui a fêté cette année ses 30 ans, considère qu’il lui incombe de « rester concentré sur l’essence de cette musique sans jamais oublier ni ses racines, ni ses prédécesseurs. »

A lire aussi :

Kendrick Lamar : « On peut écouter Damn. à l'envers » !

« Sit down bitch, be humble! »

Un positionnement tout à son honneur mais qui ne se veut pas pour autant rigide : « En même temps je souhaite évoluer. Je souhaite que le hip-hop continue d’évoluer. C’est pour cela que je ne peux pas faire comme si je ne voyais pas tous ces artistes qui ne sont pas comme moi. »

« Chaque fois que je les vois, je leur dis de rester eux-mêmes et de faire ce qu’ils ont à faire, mais je leur dis aussi de s’efforcer de savoir qui a rendu les choses possibles pour eux. »

« Tu as une opinion, c’est cool, mais ne va pas en interview leur manquer de respect, dire que tu ne les aimes pas, ou que tu te fiches d’eux. Rabaisser ceux qui nous ont inspirés n’est jamais une bonne chose. »

Dans un autre registre, Kendrick révèle qu’il a réalisé qu’il ferait du rap sa vie le jour où il a enregistré un single « complétement pourri » (non, il ne dit pas de quel titre il s’agit), et qu’il a retravaillé encore et encore le morceau.

« C’est là que j’ai compris que je voulais faire ça, parce qu’il n’était pas question que j’abandonne et me satisfasse d’une chanson aussi nulle. »

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1937 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus

X FERMER
Advertisement