Advertisement
Advertisement

Fat Joe rappe sur la COVID et créé la polémique

Joey Crack dérape.

par Ben

Fat Joe se plante complètement dans sa dernière sortie sur disque. Evoquant la COVID par le biais de cette théorie qui voudrait que le virus ait fuité d’un laboratoire à Wuhan, le rappeur s’est depuis largement fait reprendre.

A lire aussi :

Fat Joe l'annonce : il a des sons dans lesquels Biggie clashait Tupac

Un manque de tact évident

La présence de Fat Joe sur le dernier projet en date de Benny the Butcher, le très inspiré The Plugs I Met 2, aura ravi les puristes. Dommage, sur son couplet, l’interprète de Lean Back faute lourdement par le biais d’une phase peu inspirée : « Threw that white up in the pot, gave ‘em pipe dreams/And watch it spread like the Wuhan Virus. »

Immédiatement, les réactions auront afflué sur les réseaux. Le fait de qualifier le COVID-19 de « virus Chinois » ou de « virus Wuhan » étant effectivement vu comme un manque de respect envers les personnes d’origine asiatique. Plus encore, le timing n’aurait pas pu être plus mal choisi. Outre-Atlantique, plusieurs cas de racisme anti-asiatique ont été signalés depuis l’apparition de cette théorie du « virus Wuhan »

Fat Joe répond

Depuis, Fat Joe a tenu à répondre sur son compte Twitter, affirmant avoir enregistré ce couplet il y a plus d’un an de cela, à l’époque où selon lui les médias et les politiciens évoquaient la COVID-19 en tant que « virus Wuhan » : « Je réagis à mon couplet sur le titre de Benny que j’ai enregistré il y a plus d’un an, quand les médias l’appelaient virus Wuhan, et pas encore COVID. Je soutiens et j’aime mes frères et mes soeurs d’origine asiatique. Jamais de haine. »

Donne ton avis

Auteur

Ben : (6115 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER
Advertisement