Drake aurait volontairement perdu un demi-million de dollars !

La faute à sa décision de sortir « Scorpion » en physique quinze jours après sa sortie en digitale...

par Aurelien

Drake a beau avoir survolé les charts avec son cinquième album en écoulant 749 000 exemplaires en première semaine, puis en franchissant dans la foulée la barre du milliard de streams, il aurait commercialement pu faire mieux.

Le Canadien s’est en effet volontairement privé d’une source de revenus non négligeable en décalant la sortie CD de Scorpion.

Certes si plus le temps passe, plus le format physique a du plomb dans l’aile, toujours est-il que l’année dernière encore le CD représentait un marché de plus d’un milliard de dollars sur le sol américain. Tout cela sans oublier qu’il s’agit là du format où l’artiste touche le plus de royautés (et de loin).

Selon Billboard, si Scorpion était arrivé dans les bacs le 29 juin et non le 13 juillet, il se serait écoulé entre 250 000 et 300 000 unités, et non entre 50 000 et 80 000 comme les estimations le prévoient.

Question : mais quelle mouche a bien pu piquer le 6 God de s’assoir sur un possible demi-million de dollars ?

 

La peur du piratage, la tentation du stream

Non seulement la confection d’un CD prend du temps, mais elle nécessite l’intervention de nombreux intermédiaires à chaque stade (chaine de fabrication, transport, stockage…), ce qui ne va pas sans augmenter drastiquement les chances de piratage, et in fine nuire aux chiffres d’exploitation.

Seconde raison, celle-là plus psychologique que pratique : Drake aurait préféré booster ses chiffres en digitale afin de décrocher un nouveau record.

Si l’idée de préférer la gloire à l’argent peut paraître absurde à beaucoup, il n’est pas inutile de rappeler l’obsession de Drake pour les records, cf. l’immense déception qui avait été la sienne en 2015 lorsque Hotline Bling avait raté de peu la première place des charts, le privant selon ses mots du « plus grand accomplissement de sa carrière ».

A lire aussi :

La discographie de Drake passée au crible ! [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1707 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail