Advertisement
Advertisement

50 Cent remercie Eminem : « Il m'a lancé »

Fifty n'oublie rien.

par Ben

La chose est à noter. Pour une fois, 50 Cent n’a pas investi les réseaux sociaux pour un clash, mais pour honorer un proche. L’ex-boss du G-Unit a rappelé d’où il venait, en profitant pour remercier Eminem. 

A lire aussi :

50 Cent taille Floyd Mayweather après ses implants de barbe

Fifty dédicace Eminem

Près de 20 ans après leur première rencontre, Fifty semble toujours aussi proche d’Eminem. Il l’a évoqué sur ses réseaux sociaux, au moment où son classique In Da Club fête les 18 ans de sa sortie : «Vous n’allez pas le croire, mais il y a 18 ans de cela, j’ai lâché un titre enregistré à Los Angeles, et il passe toujours 1 000 fois par semaine à la radio.» Le clip du titre en question, dévoilant un Fifty au meilleur de sa forme physique, cumule même un milliard de vues sur YouTube. Pour en revenir au sujet d'origine, le rappeur a tenu à fêter cet anniversaire en remerciant Slim Shady : «Je dis à Eminem que je l’aime pour ce qu’il a fait pour moi, pour m’avoir placé sur la carte.»

Le classique Get Rich or Die Tryin’ 

Lancé le 6 février 2003 dans les bacs, à une époque où il n’était pas question de streaming, Get Rich or Die Tryin’ profitait d’une triple exposition, de Shady Records, Aftermath Entertainment et Interscope Records. Portée par les singles In da Club, 21 Questions, Many Men (Wish Death), P.I.M.P., If I Can’t et par les bangers What Up Gangsta, Patiently Waiting (featuring Eminem), High All the Time, Heat, Back Down ou encore Don’t Push Me (en featuring avec Lloyd Banks et Eminem, encore lui), la galette aura rapidement gagné ses galons de classique. Elle a depuis été certifiée 9 fois platine, excusez du peu.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (6129 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER
Advertisement