Actualités Sport

Youcef Atal tente une virgule… et se blesse gravement !

Youcef Atal tente une virgule… et se blesse gravement !

Coup dur pour l’international algérien et son club de Nice…

Samedi soir, lors du multiplex de Ligue 1, l’OGC Nice affrontait le FC Metz dans le cadre de la 17ème journée du championnat. Au final, les azuréens l’auront largement emporté à domicile (4-1), face à des messins totalement dépassés et jamais dans le coup. Ce succès important permet aux hommes de Patrick Vieira de se replacer en 13ème position, à quatre points du 4ème, Rennes. Metz, avec cette défaite logique, tombe à la 18ème place. Et cette rencontre aura été marquée par deux hommes : le milieu de terrain Wylan Cyprien, auteur d’un superbe doublé pour Nice, et l’ailier droit Youcef Atal, qui s’est blessé en 1ère période sur un geste technique…

À LIRE AUSSI 
Officiel : la Russie exclue de la coupe du Monde 2022

Atal absent plusieurs mois

C’est à la 25ème minute que le fait de jeu s’est déroulé. Latéral droit de formation, l’international algérien Youcef Atal s’est révélé l’an passé dans le dispositif de Vieira à un poste d’ailier droit. Le joueur joue désormais à ces deux postes, et il occupait celui d’ailier droit samedi face à Metz. En plein match, alors qu’il est excentré dans son aile balle au pied, il tente de dribbler le défenseur en exécutant une virgule. Or, le vainqueur de la CAN 2019 ne réussit pas son geste et se blesse en retombant. Sorti sur civière, le joueur de 23 ans souffre d’une blessure au ménisque du genou droit. Il va subir une opération et devrait rater selon toute vraisemblance plusieurs mois de compétition.

Un profil qui plaît à l’Europe entière

La blessure d’Atal est d’autant plus cruelle étant donné l’importance qu’avait pris le joueur sur la Côte d’Azur. Révélé la saison dernière, il avait activement contribué à la 7ème place des Aiglons en championnat, avec un effectif très limité. L’Algérien s’était imposé comme l’une des révélations de la saison, durant laquelle il avait inscrit six buts. Il s’était ensuite envolé avec les Fennecs pour la CAN 2019, et s’était blessé en quart de finale face à la Côte d’Ivoire. Cette blessure avait empêché Atal de jouer les premières rencontres du championnat de France, avant de bien revenir. De plus, grâce à ses prestations de haut vol, le niçois était annoncé aux quatre coins de l’Europe, les plus grands cadors le surveillant de près.

À LIRE AUSSI 
Officiel : la Russie exclue de la coupe du Monde 2022

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT