Panique autour de l'hospitalisation de Rick Ross !

Le rappeur de Miami est bel et bien hors de danger...

par Nicolas B

Plus tôt dans la journée du vendredi 2 Mars, le portail américain TMZ informait que le rappeur avait été transféré à l'hôpital de Miami suite à un appel des urgences, en raison d'un sérieux trouble de la respiration ou d'un problème cardiaque. Quelques heures plus tard, les rumeurs vont bon train sur les réseaux sociaux et des proches de Rozay doivent intervenir pour calmer ses fans...

A lire aussi :

Rick Ross feat T-Pain et Kodak Black dans « Florida Boy » [VIDEOCLIP]

Plus de peur que de mal

Après avoir informé de l'hospitalisation de Rick Ross, TMZ a affirmé en fin de journée que d'après des sources proches du rappeur, ce dernier serait maintenu en vie dans une unité de soins intensifs de Miami. Très vite, les réseaux sociaux s'enflamment pour rendre hommage à celui qui a marqué la fin des années 2000 et le début des années 2010 avec des albums comme Teflon Don et Deeper Than Rap et remis le sous-genre du mafioso rap au goût du jour. Cet épisode n'est pas sans nous rappeler son malaise de 2011, alors qu'il se rendait à un concert à Memphis. Proche de Rozay et signé sur son label Maybach Music, Fat Trel a rapidement réagi en affirmant l'avoir appelé et qu'il n'était pas en soins intensifs...

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

La seconde vie de Rick Ross

Après un God Forgives, I Don't sorti à l'apogée de sa carrière en 2012, Rick Ross a du mal à encaisser le scandale que provoquent les paroles de son couplet sur le son UEONO en 2013 et finit par perdre son contrat avec Reebok ! L'année d'après, l'album Mastermind malgré ses qualités a des allures de sursaut d'agonie avant un long passage à vide. Avec Rather You Than Me, le rappeur semble avoir remis les pieds à l'étrier pour une seconde vie artistique, pour le grand plaisir du public. Son dernier clip en compagnie de Kodak Black et T-Pain nous rappelle les plus belles heures des années 2000... Rozay a d'ailleurs déjà prévu son retour avec le projet Port of Miami II : Born To Kill, une suite du premier album de sa carrière sorti il y a 12 ans.

Cette hospitalisation de la légende de Miami intervient donc alors qu'il entreprenait un nouvel envol vers les sommets, et on ne peut que lui souhaiter un prompt rétablissement...

Donne ton avis

Auteur

Nicolas B : (562 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail