Foot et cinéma, notre sélection !

Quelques idées de films pour vous sortir du marasme du confinement !

par Leo

Vous étiez sur le point de signer professionnel avant de vous blesser gravement aux ligaments croisés du genou gauche et êtes désormais à la recherche de votre glorieux passé ? Ne vous inquiétez pas, Booska-P vous propose en cette période de confinement un florilège des meilleurs films et documentaires traitant du ballon rond. L'occasion idéale pour rappeler à vos proches votre doublé en poussin contre l'US Quevilly, tout en restant chez vous. En dehors des classiques du genre que vous retrouverez ci-dessous, nous avons décidé de miser sur plusieurs nouveautés et autres programmes innovants.

A lire aussi :

Les films de gangsters racontent-ils vraiment la vérité ?

Les indispensables

 

The Football Factory (Nick Love), 2004

Sorti en 2004 Outre-Manche, The Football Factory est inspiré du livre du même nom, du romancier anglais John King. Le long-métrage, réalisé par Nick Love, dépeint de manière très réaliste la vie au sein de la classe populaire dans le Londres des années 90. On y suit un fan de Chelsea au mode de vie désordonné, Tommy Jonhson. Friand d'alcool, de femmes et de football, le jeune homme incarné par Danny Dier est aussi ce qu'on appelle un hooligan, toujours prêt à en découdre avec les supporters des adversaires de ses Blues. Premier film à traiter de cette manière du hooliganisme et de la situation de la classe populaire en Angleterre, The Football Factory a très largement inspiré Lexi Alexander, pour sa trilogie Hooligans.

Looking for Eric (Ken Loach), 2009

Parti à la retraite alors qu'il était au sommet avec Manchester United en 1997, Eric Cantona trouve vite une reconversion : le cinéma. Après avoir été déjà aperçu à une dizaine de reprises sur le grand écran, « The King » joue son propre rôle dans le film Looking for Eric, réalisé par le légendaire Ken Loach. Le long-métrage, sorti en 2009 et primé à Cannes cette même année, raconte la vie d'Eric Bishop (joué par Steve Evets) postier de son métier. En difficulté face à ses propres enfants et divorcé de sa seconde femme, le supporter de Manchester United peut compter sur l'aide de son idole, Eric Cantona, lors de ses moments d'errances. De ce film sont tirées de nombreuses célèbres citations, dont le fameux « I am not a man, I am Cantona ».

Africa United (Debs Gardner Paterson), 2010

Produit conjointement par l'Angleterre, l'Afrique du Sud et le Rwanda, Africa United est une feel-good story plaçant le football au-dessus de tout. Dans ce film publié en 2010 et réalisé par Debs Gardner Paterson, on suit l'aventure de Fabrice, Dudu et Béatrice, trois jeunes enfants rwandais. Ces derniers sont animés par le même rêve : rejoindre l'Afrique du Sud à temps pour assister à la cérémonie d'ouverture de la coupe du Monde, à Johannesburg. Soutenu par l'UNICEF à sa sortie en salles, la production nous fait vivre le parcours semé d'embûches des trublions, à travers l'Afrique. Confrontés à de nombreuses épreuves durant leur périple, les enfants font passer un message d'espoir à travers ce film aux allures de conte de fées.

Les petits princes (Vianney Lebasque), 2013

Sorti à l'été 2013 en France et en Belgique, Les petits princes suit JB, un adolescent fauché de 16 ans, qui vient de rentrer en centre de formation et rêve d'être professionnel. Gêné par le lourd secret qu'il garde pour lui et les rivalités au sein du centre, le jeune homme est déterminé à parvenir à ses fins, quel qu'en soit le prix à payer. Sans rentrer dans les clichés habituels, Vianney Lebasque parvient à dresser un portrait réaliste du monde du football chez les jeunes, bien aidé par un casting prestigieux (Eddy Mitchell, Reda Kateb, Paul Bartel, qui sera nominé aux César 2014 pour sa prestation, et Samy Seghir, révélé quelques années auparavant dans Neuilly sa mère !).

 

Les sorties récentes

 

The English Game (Julien Fellowes), 2020

Disponible depuis le 20 mars dernier sur Netflix, The English Game est une mini-série composée de six épisodes. Créé par Julien Fellowes (aussi à l'origine de Downton Abbey), le programme revient sur les origines du football tel qu'on le connaît aujourd'hui. On y suit ainsi l'histoire de deux joueurs de football aux milieux sociaux totalement différents, Fergus Suter, véritable légende des Blackburn Rovers, et Arthur Kinnaird. La série, qui se déroule dans la deuxième partie du XIXème siècle, réussit à montrer les différences de classes à travers le prisme du football, tout en gardant une intrigue haletante.

Sunderland 'Til I Die (Ben Turner), 2018

Toujours sur la plateforme du géant américain, la série documentaire Sunderland 'Till I Die sort clairement du lot. Le programme réalisé par la boîte de production Fulwell 73 propose une immersion totale au sein du mythique club anglais de Sunderland qui évolue aujourd'hui en troisième division anglaise. Dernières minutes du mercato, rencontres tendues, états d'âmes des joueurs professionnels : aucun moment n'est éludé, pour votre plus grand bonheur. La première saison a tellement plu à sa diffusion en 2018 que Netflix a dévoilé le 1er avril 2020 la suite de la série documentaire. 

Ultras (Francesco Lettieri), 2020

Toujours proposé par Netflix, le monde du football vu sous un angle totalement différent. Disponible sur la plateforme de vidéos à la demande depuis le 20 mars dernier, le film Ultras met en avant le parcours de différents hommes à la passion commune : le Napoli. Réalisé par Francesco Lettieri, le long-métrage suit Sandron, capo du groupe Ultra des Apaches, à travers ses péripéties. Des images exclusives de la ville de Naples égrènent tout du long ce programme aux allures de drame, produit par la société italienne Mediaset.

La surface de réparation (Christophe Régin), 2017

Pour son premier long-métrage, Christophe Régin se penche encore sur l'univers sportif, et décrit cette fois-ci le quotidien au sein d'un club de football professionnel. Sorti en 2017, le film a pour vedettes Franck Gastambide et Moussa Mansaly, qui sont actuellement à l'affiche de la série Validé. Le réalisateur de Taxi 5 joue ici le rôle d'un ancien grand espoir du ballon rond, devenu homme à tout faire au sein du FC Nantes. Le retour d'un ancien coéquipier en jeunes chez les Canaris ainsi que l'arrivée de Salomé, jeune femme ayant jeté son dévolu sur ce dernier, chambouleront les habitudes de Franck. Très bien accueilli par la presse et le public à sa sortie, le film produit par Les Films de Pierre met en avant les aspects plus sombres du monde du ballon rond.

 

Les documentaires à voir et à revoir

 

Les Yeux dans les Bleus (Stéphane Meunier), 1998

En 1998, l'Equipe de France remporte la première coupe du Monde de son histoire, 14 ans après son premier titre international à l'Euro 1984. Tout au long de la compétition, disputée dans l'Hexagone, Stéphane Meunier et son équipe suivent les 22 Bleus. De cette épopée naîtra Les Yeux dans les Bleus, premier documentaire du genre. Certaines séquences sont désormais mythiques, comme le fameux discours du sélectionneur Aimé Jacquet à Clairefontaine.

Les Bleus 2018, au coeur de l'épopée russe (Emmanuel Le Ber, Théo Schuster), 2018

20 ans plus tard, rebelote. Les Bleus sont à nouveau sacrés champions du Monde, grâce à leur victoire finale contre la Croatie (4-2). Quelques jours plus tard, Les Bleus 2018, au coeur de l'épopée russe est publié. Dans la même veine que le documentaire de France 98, Emmanuel Le Ber et Théo Schuster suivent Griezmann et sa bande tout au long de la compétition. Là aussi, certains moments sont devenus cultes, comme le discours de Paul Pogba avant France-Argentine. Deux décennies après, Les Yeux dans les Bleus a son successeur.

Diego Maradona (Asif Kapadia), 2019

Considéré comme l'un des plus grands footballeurs de l'histoire du sport, Diego Maradona continue de fasciner. Plus de 20 ans après sa retraite professionnelle, El Pibe de Oro est régulièrement le sujet de nombreux reportages sur sa carrière. Plus de dix ans après le succès du documentaire Maradona par Kusturica, Asif Kapadia décide de consacrer un long-métrage à l'Argentin, concentré sur les 7 années que ce dernier a passées à Naples. Dans le Sud de l'Italie, le génial milieu offensif est devenu une icône mondiale, mais a aussi dévoilé au monde entier les facettes les plus sombres de son personnage. Nominé au festival de Cannes 2019, Diego Maradona est sans conteste l'un des meilleurs documentaires sur le prodige de Buenos Aires.

Maradona au Mexique (Netflix), 2019

La carrière du champion du Monde 1986 est tellement riche qu'aucun des programmes consacré à ce dernier n'a semblé empiéter sur ceux déjà réalisés auparavant. La dernière série en date, Maradona au Mexique revient sur l'aventure d'El Diez à la tête des Dorados de Sinaloa, qui évoluent en deuxième division mexicaine, lors de la saison 2018-2019. Les sept épisodes de la série documentaire montrent comment l'Argentin de 58 ans parvient à reprendre en main un club mal en point, tout en réussissant à s'épanouir dans une ville réputée comme l'une des plus dangereuses au monde. Entièrement produit et réalisé par Netflix, le programme est disponible depuis novembre 2019 sur la plateforme de vidéos à la demande.

Footeuses (Ryan Doubiago, Lyna Saoucha), 2020

Après le premier opus et Ousmane, la série de documentaires Ballon sur Bitume s'est renforcée, avec un nouveau venu. Sorti le 21 février dernier, le programme Footeuses, réalisé par Ryan Doubiago et Lyna Saoucha raconte l'histoire du football féminin -street ou non- à Paris et dans ses alentours. Le documentaire, produit par Miles et Yard, suit le parcours de plusieurs femmes qui incarnent à merveille l'image du football féminin, d'Inès, jeune joueuse du Red Star, à l'internationale française Grace Geyoro, en passant par Betty Noël, coach au sein du Paris Alésia FC. Une immersion exclusive de 45 minutes, disponible sur YouTube.

On aurait aussi pu les citer

On pourrait aussi vous conseiller Didier  d'Alain Chabat, l'inévitable Joue-la comme Beckham, le drôlissime Shaolin Soccer, les classiques Coup de têteÀ mort l'arbitre et Les rayures du zèbre, ou encore le très bon documentaire Varane : Destin de champion. Si vous souhaitez approfondir encore un peu plus le sujet, n'hésitez pas à aller regarder du côté du festival de cinéma La Lucarne, consacré au football.

Donne ton avis

Auteur

Leo : (821 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail