40 anecdotes truculentes sur Tyson Fury, le roi des Gitans

A quelques encablures du choc tant attendu contre Anthony Joshua, découvrez la biographie du plus fantasque des poids lourds....

par Aurelien B

1. Né le 12 août 1988, Tyson Luke Fury, 32 ans, a été prénommé en hommage à Mike Tyson.

Son père John raconte : « C’était l’année où Mike Tyson a unifié les ceintures mondiales des poids lourds Je me suis ensuite tourné vers les docteurs et leur ai dit ‘Appelons-le Tyson’, ça les a fait sourire. »

2. Enceinte quatorze fois dans sa vie, sa mère Amber n’a vu survivre que quatre de ses enfants.

3. Né trois mois avant la date prévue, Tyson Fury pesait à la sortie du ventre de sa mère peine 500 grammes.

« Les docteurs nous ont dits que ses chances de survie étaient infimes. J’avais déjà perdu deux filles nées prématurément. »

4. Enfant, Tyson a souffert très tôt d’hallucinations.

« Il imaginait que les rideaux prenaient feu ou que des lions venaient dévorer ses pieds. Il avait de la fièvre et nous devions souvent l’emmener à l’hôpital. »

5. Lui-même ancien boxeur professionnel, son père ne souhaitait pas que son fils suive ses pas.

« Je me suis fait exploiter. Je ne voulais pas ça pour mes enfants. Je voulais qu’ils soient éduqués, qu’ils apprennent le business... Je ne voulais pas que Tyson me voie à l’entraînement, mais il venait quand même et attendait dans la voiture. »

« Un jour quand il avait dix ans, j’ai craqué et je l’ai laissé mettre les gants. J’étais choqué, il avait un talent naturel. »

6. Un an plus tard, Tyson, 11 ans, arrêtait l’école.

Il a commencé à travailler en dans le goudronnage de routes, puis a aidé son père à bâtir la maison familiale à Wilmslow, dans la région de Manchester.

7. Deux de ses cousins éloignés, Hughie Fury et Nathan Gorman, sont des légendes de la boxe à mains nues. Tous deux se sont surnommés les Rois des Gitans, ce qui a inspiré Tyson pour la suite.

8. Le nom Fury trouve son origine au sein de la communauté du voyage irlandaise.

Fier de son héritage, Tyson Fury n’hésite jamais à le mettre en avant en interview comme lorsqu’en 2016 il déclarait : « Je suis un Gitan et c’est comme ça. Je serais toujours un Gitan, je ne changerais jamais. »

9. Son demi-frère Tommy Fury est une petite star de la télé réalité.

Boxeur professionnel depuis 2018 (5 victoires, 0 défaite), en 2019 il s’est accordé une pause pour participer à Love Island, l’équivalent de L'Île de la tentation, une émission qui met en scène des couples entourés de célibataires.

10. En amateur, Fury peut s’enorgueillir de 31 victoires, dont 26 par KO, pour 4 défaites.

Son palmarès compte nombreux podiums : médaille de bronze au championnat junior européen AIBA en 2006, médaille au championnat junior européen AIBA en 2007, médaille d’argent au championnat d’Europe junior en 2007, champion ABA des poids lourds en 2008...

11. Bien que classé troisième meilleur boxeur amateur dans sa catégorie, il n’a pas pu faire le déplacement aux Jeux olympiques de Pékin en 2008, chaque pays ne pouvant envoyer qu’un seul représentant.

Tyson Fury a alors décidé de passer professionnel dans la foulée.

12. Pour son tout premier combat, il a défait son adversaire, le Hongrois Bela Gyongyosi, par KO au premier round !

13. En septembre 2000, Tyson Fury est devenu champion d’Angleterre à l’issue d’un combat hautement controversé face à John McDermott.

La décision ainsi que le comportement de l’arbitre ont été tellement critiqués que la fédération a décidé que désormais trois arbitres sont requis pour les combats mettant en jeu un titre national.

Une revanche a également été mise sur pied. Fury s’est cette fois imposé sans contestation aucune : il a envoyé McDermott au tapis.

14. Lors de la conférence de presse avant son combat contre Dereck Chisora en juillet 2011, Tyson Fury a sans la moindre raison renversé la table avant de partir en jurant à tout-va... sous les applaudissements de son adversaire et des journalistes présents.

15. En novembre 2011 Fury a défendu son titre face au poids lourd canadien Neven Pajkic. Compté au deuxième round, une première dans sa carrière, il s'est ensuite ressaisi pour remporter le combat au troisième round par KO.

16. À ses heures perdues, il travaille sa résistance aux coups en fracassant des pastèques avec sa tête (si, si).

17. Tyson Fury est marié en 2009 avec sa petite copine du lycée, Paris. Les eux se sont rencontrés à un mariage quand ils avaient 16 ans.

18. Avant de se marier, ils ont tenu à respecter une coutume propre à la communauté irlandaise des gens du voyage : Tyson dormait dans sa caravane et Paris dans celle de ses parents.

19. Le couple a cinq enfants, dont trois fils tous prénommés Prince : Prince Tyson Fury II, Prince Adonis Amaziah et Prince John James.

« Je suis le roi et eux ce sont les princes jusqu’à qu’ils méritent de porter leur nom » a déclaré leur père au sujet de ce choix.

20. Prince John James a manqué de peu de se faire appeler Jésus.

« J’aime ce prénom. Beaucoup de Mexicains s’appellent Jésus. »

Fervent chrétien, Tyson a toutefois dû se frotter au refus catégorique de sa femme.

21. En 2013, Fury a écopé d’une amende de 3 000 livres pour s’être moqué publiquement de deux boxeurs qu’il a appelés des « gay lovers ».

22. En 2015, il est allé plus loin en liant homosexualité, avortement et pédophilie.

« Trois choses sont nécessaires avant que le Diable ne revienne : la première d’entre elle est la légalisation de l’homosexualité, la deuxième l’avortement et la troisième la pédophilie. »

Suite à ses propos, une pétition cumulant plus 100 000 signataires a été présentée à la BBC pour demander à la chaîne de retirer Fury de la liste des prétendants au titre de sportif de l'année.

23. Lors de la toute dernière conférence de presse avant le combat contre Wladimir Klitschko, Tyson Fury s’est pointé déguisé en Batman avant de tabasser un type habillé en Joker !

Il lui a également lancé à la face : « Tu as autant de charisme que mon slip. Tu es diplômé en psychologie, tu parles 37 langues différentes... En vrai, tu es un robot. »

24. Diagnostiqué bipolaire, Tyson Fury s’est après cette victoire perdu dans la cocaïne.

Sincère quant à ses penchants suicidaires, il avait alors déclaré « ne plus vouloir vivre »

« La coke ce n’est rien comparé à ça. J’ai envie de mourir tous les jours. J’ai trois enfants et une femme que j’aime, mais je n’ai plus envie de vivre. Si je pouvais partir, et si je n’étais pas chrétien, je partirais dans la seconde. J’espère juste que quelqu’un me tue avant que je ne le fasse moi-même. »

25. Au plus bas de sa dépression, Fury s’est surpris à taper des pointes à 260 km/heure dans sa Ferrari.

« J’étais sûr et certain de me tuer. J’ai manqué de peu de m’encastrer dans un pont, mais juste avant j’ai entendu cette voix dans ma tête qui me disait ‘Ne le fais pas. Pense à tes enfants, ils vont grandir sans père. Tu resteras dans les souvenirs comme quelqu’un de faible’. Là je me suis arrêté direct et j’ai appelé quelqu’un à l’aide. »

26. En 2016, il a été révélé qu’il a été contrôlé positif aux stéroïdes et à la cocaïne en février 2015. Banni deux ans des rings, il a vu sa victoire contre le Roumain Christian Hammer en février 2015 invalidée, mais étonnamment pas celle Wladimir Klitschko au mois de novembre suivant de la même année.

27. Quand il s’est décidé à remonter la pente après ces deux années d’errance, avant de remettre les gants Tyson Fury a tout d’abord entrepris par perdre les 58 kilos qu’il avait pris durant cette période !

28. Longtemps entraîné par son oncle Peter, Tyson Fury mis un terme à leur relation pour son grand retour.

« Nous sommes désormais des étrangers. C’est triste, mais une fois que la confiance est perdue, c’est très difficile de revenir en arrière (...) Cette rupture m’a fait mal, il a été un second père pour moi. »

29. Au cours de son premier combat contre Deontay Wilder en décembre 2018, Fury a été envoyé une première fois au tapis dans le neuvième round, puis une seconde fois au douzième après un enchaînement droite-gauche surpuissante de l’Américain.

Contre toute attente, il s’est néanmoins relevé pour arracher le nul. Lorsqu’il a été demandé à Wilder en interview comment son adversaire a-t-il pu accomplir un tel exploit, ce dernier a tout simplement répondu : « C’est bien la preuve que Dieu existe ».

30. Pour leur revanche, Tyson Fury, pourtant déjà pas des plus filiformes, a pris huit kilos supplémentaires. Pesé à 124 kilos sur la balance (!), il souhaitait prendre en puissance pour aller « chercher le KO ».

31. Suite à sa victoire contre Deontay Wilder, il a offert l’intégralité de ses 9 millions de dollars de bourse à différentes associations caritatives œuvrant pour les sans-abris et les toxicomanes.

Fury œuvre également comme ambassadeur pour la fondation de l’ancien boxeur Frank Bruno qui vient en aide aux personnes atteintes de troubles mentaux.

32. À l’issue de ce même combat, il s’est engagé contractuellement auprès de la chaîne sportive ESPN et de la société de promotion Top Rank à hauteur de 100 millions de dollars.

33. Mais pourquoi diable a-t-il léché le cou de Wilder au cou après lui avoir fait saigner l’oreille ?

« Avant le combat, j’ai dit que j’étais un vampire, que je voulais goûter son sang. Dans le sixième round, j’étais comme un prédateur. J’étais le lion et lui la gazelle. »

A posteriori Fury a tout de même émis quelques doutes sur ce geste : « C’est vrai que je n’ai jamais vu personne lécher le sang d’un autre sur un ring. C’est bizarre... J’espère qu’il n’avait pas de germes ou de trucs dans le genre. »

34. Son père n’a malheureusement pas suivi de près l’ascension de son fils chez les professionnels : condamné à 11 ans de prison en février 2011 pour avoir éborgné un homme lors d’une bagarre, il a passé quatre ans derrière les barreaux et n’est ressorti qu’un mois avant son combat contre Klitschko.

Il n’a également pas pu aller assister à son combat contre Wilder à Vegas, son casier lui interdisait d’entrer aux États-Unis.

35. Le personnage historique qu'il aimerait se retrouver sur le ring ? « Barack Obama. J’aimerais me battre à mains nues avec lui, à la gitane. »

36. Comme Floyd Mayweather, son film préféré est N'oublie jamais. Réalisé par Nick Cassavetes en 2004, il retrace l’histoire d’amour impossible entre Noah (Ryan Gosling) et Allie (Rachel McAdams), cette dernière souffrant de la maladie d’Alzheimer.

37. Tyson Fury aime pousser la chansonnette, et pas qu’un peu.

Outre son inoubliable version a cappella de I Don’t Want to Miss a Thing des rockers Aerosmith entre les cordes suite à sa victoire contre Klitschko, il a été vu sur scène interpréter American Pie de Don McLean en duo avec Lee Michaels, tandis que Robbie Williams l’a carrément invité sur son album de Noël pour poser sur le morceau Bad Sharon.

38. Son secret pour booster sa testostérone avant les combats ? Se masturber sept fois par jour.

« Je ne fais ça que pendant les périodes d’entraînement, Mais ouais ça marche du tonnerre. Je me sens en super forme après. »

39. Verra-t-on un jour Tyson Fury dans un octogone ? Par le passé, le géant a plusieurs fois exprimé son intérêt pour la discipline et a notamment révélé que Conor McGegor lui avait un temps proposé de l’entraîner.

40. Quand viendra la retraite, Tyson Fury ne quittera pas le monde de la boxe : il souhaite transmettre sa passion aux plus jeunes et les aider à réaliser leurs rêves.

« Je veux bâtir un centre d’entraînement destiné aux poids lourds d’où qu’ils viennent. Je veux qu’ils se mesurent les uns aux autres, et de là ils deviendront les prochains champions du monde. »

A lire aussi :

La vie complètement dingue de Mike Tyson résumée en 23 photos

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1892 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail