Rap US

Kanye West présente Yeezus avec Chief Keef, Daft Punk…

Kanye West présente Yeezus avec Chief Keef, Daft Punk…

Monsieur West a présenté son album à quelques privilégiés de New York.

Lundi soir, le 10 juin, c’était l »évenement de New York : l’écoute de l’album de Yeezus en présence de Kanye West himself. Des journalistes (Miss Info et Peter Rosenberg de Hot 97, Elliott Wilson de Rap Radar, Evan Minsker de Pitchfork…) des patrons de labels (Barry Weiss de Def Jam…) , des mannequins, son équipe DONDA, des artistes (Jay-Z, Beyonce, Q-Tip, Timbo, Joell Ortiz, Busta Rhymes…) se sont pressés au Milk Studio dans le Meatpack District un quartier de Manhattan au sud de Chelsea pour obtenir l’exclusivité. Tous ont bien entendu avidement tweeté et commenté cette écoute. Nous allons tenter ici de vous faire un résumé.

Chief Keef, Rick Rubin et Daft Punk parmi les invités.

D’abord Rick Rubin, un des fondateurs de Def Jam a supervisé l’album. Kanye a justifié ce choix parce qu’il s’était inspiré de l’état d’esprit de Rubin. Lorsque celui-ci dirigeait Def Jam dans les années 80 il n’aimait rien de ce qui se faisait donc il faisait de la musique ‘directe’. Kanye estime être dans cet état d’esprit. Au niveau des collaborations, Kanye s’est bien entouré. Les frenchies de Daft Punk ont travaillé sur trois ou quatre chansons de l’album. Mais Yeezus selon certains journalistes est la célébration des mélanges inattendus. Ainsi Kanye a réuni Chief Keef et Justin Vernon du groupe de folk Bon Iver sur un titre appellé Can’t Handle My Liquor ! Autre exemple, selon Miss Info, sur un des titres Kanye a samplé Strange Fruit de Billie Holiday et repris des phases de C-Murder de No Limit ! Cela promet.

« West était mon nom d’esclave et Yeezus est mon nom de Dieu »

Enfin Kanye West, apparemment d’excellente humeur, a expliqué qu’il voulait revenir à l’essence de la musique. « J ‘ai une nouvelle stratégie » a-t-il notamment déclaré à l’assistance « et j’ai le moyen de vendre plus de musique : cela s’appelle faire de la musique de meilleure qualité ». Enfin concernant le titre de l’album, l’explication a depuis hier fait le tour des réseaux sociaux : « West était mon nom d’esclave et Yeezus et mon nom de Dieu ».

j’ai le moyen de vendre plus de musique : cela s’appelle faire de la musique de meilleure qualité

Avant de crier au blasphème remettons cette phrase dans le contexte américain. D’abord certains Noirs Américains font références à leurs noms de familles à des « noms d’esclaves » car ce sont les noms qui leurs ont été donnés par les maîtres de leurs ancêtres arrivés d’Afrique. Ensuite « God » est une terminologie utlisée par les Five Percenters et popularisée par des rappeurs de New York dans les années 80 et 90.

Kanye West, même s’il s’en défend, fait parler de lui. Plutôt que de balancer de la musique ou des clips depuis deux mois il s’assure que les gens influents et ceux qui assistent à ses concerts parlent de sa musique. Yeezus sera disponible dans sept jours. Patientons…

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT