Rap US

Juice WRLD avait bien accepté d’aller en desintox avant sa mort

Juice WRLD avait bien accepté d’aller en desintox avant sa mort

Une anecdote déchirante.

Dans une interview accordée au magazine GQ, un proche de Juice WRLD évoque la volonté du feu-rappeur d’entrer en cure de désintoxication, quelques semaines seulement avant de perdre la vie.

À LIRE AUSSI 
Juice Wrld : les fans auraient dépensé 590 000 dollars pour ses leaks

Un regret de plus

Le 9 décembre 2019, Juice WRLD, de son vrai nom Jarad Anthony Higgins, décédait d’une overdose d’opiacés. Conscient de sa relation problématique avec les drogues, l’interprète de Legends Never Die aurait accepté d’entrer en desintox avant l’épisode qui lui sera fatal, comme l’a rapporté son proche collaborateur Max Lord : « Nous avions fait tomber énormément de barrières avec lui. Moi-même et quelques personnes étions venus à lui en larmes, genre : « On s’inquiète pour toi, on a peur de te perdre si tu conserves ces mauvaises habitudes. Et on doit faire quelque chose. » Et il était d’accord. »

Dans la foulée, Lord confessera que Juice était prêt à faire ses valises, le temps de se rendre dans un centre adapté : « Une cure était prévue à partir du 22 décembre. C’était le plus tôt qu’on a pu. Ca fait mal. Ca fait très mal. »

Juice décédera deux semaines avant sa prise en charge.

Une consommation hors de contrôle

Lord évoquera aussi l’habitude du rappeur de glisser des drogues dans ses boissons, afin de cacher sa consommation à son entourage : « Il cachait, il s’adaptait selon son entourage du moment. Il arrivait au studio, faisait comme s’il n’avait pas été déchiré toute la journée, consommait jusqu’à ce que je lui dise : « Bro, allez, arrête. » Alors, il montait à l’étage retrouver ses gars et continuait. Même avant que les conclusions n’arrivent, je connaissais les causes de sa mort. Et dès le départ, j’ai pris la décision de le pas le cacher. Je veux qu’on prenne conscience de la gravité de la chose. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT