Balotelli : le président de Brescia revient sur ses propos racistes

Une semaine après sa scandaleuse déclaration, le président de Brescia essaie tant bien que mal de se rattraper...

par Leoct

Brescia est en crise. Ecrasé par l'Atalanta (0-3) ce week-end, le club est dernier de Serie A, avec déjà cinq points de retard sur le premier non-relégable. Et ce n'est pas l'ambiance au sein de l'équipe dirigée par Fabio Grosso qui va changer la donne. La semaine dernière, l'attaquant phare de l'équipe, Mario Balotelli, avait été écarté de l'entraînement par le coach italien, puis n'était pas présent sur la feuille de match pour affronter l'AS Rome. Le propriétaire et président du club, Massimo Cellino, avait été invité à réagir en conférence de presse, et avait tenu des propos extrêmement choquants. Aujourd'hui, le président de Brescia est revenu sur sa déclaration

A lire aussi :

Balotelli visé par une déclaration raciste de son propre président

« Il se passe qu'il est noir, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise »

Interrogé par TuttoMercatoWeb en conférence de presse d'avant match, Cellino avait été questionné quant au cas Balotelli. Et le président avait répondu : « Qu'est-ce qu'il se passe avec Balotelli ? Il se passe qu'il est noir, qu'est-ce que vous voulez que je vous dise. Il travaille pour s'éclaircir, mais il a des difficultés. En football, il y a les équipes qui se battent et qui gagnent, un joueur seul ne peut pas gagner le match. Si nous le pensons, nous offensons le football et l'équipe ». Suite à l'énorme polémique qui a suivi cette déclaration, le prorpiétaire de la lanterne rouge du championnat a décidé de s'excuser. 

« J'ai dit une bêtise »

Dans l'émission italienne Le Lenne, dont il était invité, le sulfureux président a déclaré : « J'ai dit une bêtise. C'était juste pour dédramatiser la chose, mais c'était un peu trop. Mario est triste parce qu'il n'arrive pas à bien jouer. Mario, ne pars pas en janvier ! Si tu pars, tout le monde sera perdant. Il pourrait nous quitter gratuitement, mais j'espère qu'il restera ». Si cette déclaration aura eu pour but de sauver les meubles, pas sûr que l'aventure de Super Mario, en fin de contrat en juin prochain, ne dure éternellement du côté de Brescia. Un départ en janvier du club, sans indémnités de transfert pourrait même avoir lieu. 

A lire aussi :

Racisme : le coup de gueule de Lukaku

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

Leoct : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (46616 articles publiés) Leoct est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

4 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Top Commentaires

Balotelli va pas se priver de partir surtout si il peut faire payer son président en partant gratuitement.

Reemka le 02/12/2019 à 21h35 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Ça serait tellement cool que le président se fasse viré pour ses propos mais on est en Italie ils sont encore au moyen âge miskine

Sarak le 03/12/2019 à 04h00 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tous les Commentaires

Cheh vieux shnock !

Chi le 06/12/2019 à 02h50 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

super article trop bien écris continuez comme ça !

Violettedu95 le 03/12/2019 à 10h30 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Ça serait tellement cool que le président se fasse viré pour ses propos mais on est en Italie ils sont encore au moyen âge miskine

Sarak le 03/12/2019 à 04h00 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Balotelli va pas se priver de partir surtout si il peut faire payer son président en partant gratuitement.

Reemka le 02/12/2019 à 21h35 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1