Streaming et certifications : Le Snep change les règles du jeu !

Les seuils des certifications ne seront bientôt plus les mêmes...

par ThomasRenard

Face aux mutations que connaît l'industrie musicale, le Syndicat national de l'édition phonographique a décidé de changer l'attribution de certaines de ses certifications (celles qui concernent les singles), mais pas seulement. Ainsi, on apprend aujourd'hui qu'au niveau du streaming, seule la consommation prenium (issu des abonnements payants) sera prise en compte. Le point sur la situation.

A lire aussi :

Streaming: Spotify s'agace des utilisateurs qui piratent son service

Le 27 avril, date du changement pour le streaming en France

Dans un communiqué partagé aujourd'hui, le SNEP a décidé d'établir ses nouvelles mesures de comptabilisation des streams. Désormais, les seuils pour les certifications des singles sont rehaussés, comme expliqué ci-dessous. On rappelle que seuls les streams issus des abonnés des différentes plateformes comptent (Apple Music, Spotify, Deezer, Napster).  Aujourd'hui, l'abonnement aux plateformes représente 83 % des revenus du streaming et tout de même 35 % des revenus du marché du disque en France

Notons d'ailleurs que cette nouvelle méthode qui prendra effet le 27 avril prochain a déjà fait ses preuves chez nos voisins : en Italie depuis décembre 2017, en Suisse depuis décembre 2017, ou encore en Autriche et en Allemagne depuis 2014.

Singles – Equivalences Streams (streaming + téléchargements) à partir du 27 avril 2018 : 

  • Singles or : 15 millions d’équivalent streams (contre 10 millions auparavant) 
  • Singles platine : 30 millions d’équivalent streams (contre 20 millions auparavant) 
  • Singles diamant : 50 millions d’équivalent streams (contre 35 millions auparavant) 

Du côté des certifications pour les albums, le SNEP fonctionne avec la même combinaison qu'auparavant : streaming + téléchargements + physique. Les écoutes en streaming sont converties en équivalent-ventes et ajoutées aux ventes physiques (CD & Vinyles) et aux ventes en téléchargement. Pour convertir le streaming en ventes d’album, on additionne les volumes d’écoutes en streaming de tous les titres d’un album -le titre le plus écouté est divisé par 2- et on divise ces volumes par 1000 pour obtenir l’équivalent-ventes.

Albums – Equivalences ventes (physique + streaming + téléchargements) :

  • Albums or : 50 000 Equivalent ventes
  • Albums  platine : 100 000 Equivalent ventes
  • Albums double platine : 200 000 Equivalent ventes
  • Albums triple platine : 300 000 Equivalent ventes
  • Albums diamant : 500 000 Equivalent ventes

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

ThomasRenard : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (46757 articles publiés) ThomasRenard est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

7 commentaires sur la news
Pseudo
Mail

Top Commentaires

C'est pas ça qui empêchera le rap de tout pété sur son passage. On n'arrête pas une tornade avec des cailloux.

Booska pastque le 24/04/2018 à 23h04 - Réagir au message - Signaler - 1Soutenir +1

Ce que je trouve debile dans le top single SNEP. Ils ne comptent plus les ventes physiques come dans le top album du coup le top ne reflète pas la réalité.
Quand de plus en plus d’artistes français ressortent des single en vinyls ou CD (surtout hors rap et plutôt variété genre Indochine Doré Guetta etc).
Quand tu vois que des gens comme Farmer qui vendent 20.000 single physiques en début d’année et ne pas figurer au top single (elle en sort encore la en 6 supports physique différents qui font faire rentrer de l’argent dans les caisses et vendre mini 20.000 soit plus que n’importe qui et ... ne pas figurer au top single.
Bref tout ça pour dire que le top SNEP est pas ultra représentatif. Il faudrait faire un top single en fonction du revenu que fait gagner un titre et non pas en fonction du nombre d’ecoutes. (en additionnant stream/physique/téléchargement) comme en Allemagne.
Bref il n’y a pas que le rap qui est lésé.

Ludo le 24/04/2018 à 23h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Tous les Commentaires

Du coup certains rappeurs vont faire la gueule...mise à jour youtube (plus difficile de mettre des vues) JUL qui ferme sa page facebook la SNEP...allez Sky va bientot comprendre qu’il y a que des IMPoSTEURS dans le rap!

Fif le 27/04/2018 à 05h03 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Personne vérifie les fautes d'orthographe des articles publiés ? Comment être pris au sérieux quand on voit ça... #critiquepositive

Jules le 26/04/2018 à 21h29 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Vive le rap français cousin !!!!


Nique le Roro on veut des euros ils peuvent changer comme ils veulent on a bz la variété française

Pourquoi pas nous ? le 26/04/2018 à 17h20 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Enfin !
Le fait qu’ils ne comptabilisent que les comptes premiums c’est mieux.

Kho le 25/04/2018 à 22h39 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Et bah enfin ! Ça devenait ridicule tous ces disques d'Or de Platine et de Diamant
N'importe quel nouveau artiste sorti de nul part avait son disque d'Or au minimum
Même si personnellement je rehausserai encore plus ces certifications (du style 70 000 l'Or etc.)

Gab75 le 25/04/2018 à 01h11 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Ce que je trouve debile dans le top single SNEP. Ils ne comptent plus les ventes physiques come dans le top album du coup le top ne reflète pas la réalité.
Quand de plus en plus d’artistes français ressortent des single en vinyls ou CD (surtout hors rap et plutôt variété genre Indochine Doré Guetta etc).
Quand tu vois que des gens comme Farmer qui vendent 20.000 single physiques en début d’année et ne pas figurer au top single (elle en sort encore la en 6 supports physique différents qui font faire rentrer de l’argent dans les caisses et vendre mini 20.000 soit plus que n’importe qui et ... ne pas figurer au top single.
Bref tout ça pour dire que le top SNEP est pas ultra représentatif. Il faudrait faire un top single en fonction du revenu que fait gagner un titre et non pas en fonction du nombre d’ecoutes. (en additionnant stream/physique/téléchargement) comme en Allemagne.
Bref il n’y a pas que le rap qui est lésé.

Ludo le 24/04/2018 à 23h36 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

C'est pas ça qui empêchera le rap de tout pété sur son passage. On n'arrête pas une tornade avec des cailloux.

Booska pastque le 24/04/2018 à 23h04 - Réagir au message - Signaler - 1Soutenir +1
X FERMER