1 209 Vues
  • Currently 3.00/5
3/5

La Sélection Apple du mois de mai : S. Pri Noir

Posté le 07 Mai 2018 à 16h52, par Guizz
La Sélection Apple du mois de mai : S. Pri Noir

S.Pri Noir est l'artiste de la Sélection du mois de mai. Mais La Sélection, qu'est-ce que c'est ? Un projet qui met à l'honneur chaque premier jour du mois l'artiste dont tout le monde parlera. Qu'il soit inconnu ou confirmé, nous allons, pendant un mois, vous plonger dans l'univers de ce rappeur. Vous pourrez (re)découvrir son oeuvre, mais aussi apprendre des choses jusqu'à présent inédites grâce à des enquêtes et contenus exclusifs. Ce mois sera aussi l'occasion de réécouter la discographie de l'artiste célébré, avec des playlists concoctées aux petits oignons par Booska-P et Apple Music. Pour ce mois de mai, c'est S.Pri Noir qui est à l'honneur pour la sortie de son premier album Masque Blanc, à paraître le 11 mai.

Sa culture du freestyle

C'est dans le quartier des Fougères, entre la Porte des Lilas et la Porte de Bagnolet dans le 20ème arrondissement, que l'histoire d'S.Pri Noir avec le rap commence. Malick Mendosa à l'état civil débute dans le rap à l'adolescence et pose ses premières rimes dans un petit studio de Belleville à l'âge de 17 ans grâce à son cousin. Viennent ensuite les fêtes de quartier où le jeune rappeur fait ses armes en compagnie de ses potes, puis les open mics où il côtoie la jeune scène parisienne, notamment l'équipe de l'entourage comme Nekfeu, Alpha Wann ou Sneazzy, avant même le succès des Rap Contenders. Le but est alors de kicker, d'impressionner les mecs de son quartier, se frotter aux autres emcees, avoir cet esprit de compétition et d'affrontement avec des rimes. S.Pri aiguise sa technique et ses lyrics. L'égotrip est dominant et restera un pan important des textes du rappeur.

Du hobby au métier

S.Pri Noir, très influencé par le rap new-yorkais (qu'il se prend de plein fouet lors d'un voyage aux Etats-Unis après l'obtention de son bac), continue son bonhomme de chemin en égrenant des featurings avec des gros noms du rap français comme Aketo ou la Sexion d'Assaut, rencontrée via Abou2Being. En 2012, il sort sa toute première mixtape gratuite En Attendant Etat D'esprit. Il monte également sa structure : le label parisien Nouvelle Ecole avec Xa, Moblack et Still Fresh, tous les quatre issus du même quartier. Il est aussi approché en 2013 pour participer à la BO du film La Marche avec Jamel Debbouze, aux côtés de Sneazzy, Sadek, Nessbeal, Still Fresh, Disiz, Nekfeu, Tairo, Dry, Kool Shen, Soprano, Lino, AKH :

S. Pri met alors son travail entre parenthèse pour se consacrer pleinement à la musique et à la sortie de ses projets. En 2014, un EP vient compléter le début de carrière prometteuse du emcee : OSS Licence to Kill, qui regroupe 18 sons très représentatifs du style S.Pri Noir, et un feat avec Black M. 

Le 1er juin 2015, il publie son deuxième EP Le monde ne suffit pas. Capable d'aborder des thèmes aussi variés que la précarité, le racisme ou la politique, le rappeur parisien mélange diverses ambiances et combine profondeur des textes et egotrip, qu'il manie parfaitement depuis ses débuts avec sa culture du freestyle. Le projet comporte dix titres, dont les morceaux My Life, La Nuit, 60g ou Bouge, et se finit sur un duo avec Nekfeu, dont il est proche tout comme le collectif 1995 de façon générale.

« Masque Blanc », le premier album d'S.Pri Noir sortira le 11 mai

Depuis, S.Pri Noir a pris le temps et dévoilé quelques extraits de l'album Masque Blanc qui arrivera le 11 mai. Soucieux de faire les choses bien et de ne pas bâcler son travail, l'artiste a profité de ce laps de temps (au cours duquel on a quand même pu l'entendre avec d'autres artistes) pour découvrir de nouveaux horizons et avancer dans sa vie personnelle. Un choix qui entre en parfaite adéquation avec son souhait de créer de la musique qui s'inscrit dans la durée. Il est aussi très pris par la scène, qu'il côtoie pendant la tournée de Nekfeu. Au mois d'avril 2017, il prend une nouvelle dimension avec Skywalker, premier extrait de l'album, où il appuie le contraste entre le bien et le mal. En juin, il dévoile Highlander, son ambiance écossaise avec la cornemuse et son atmosphère brumeuse.

Puis c'est au mois de septembre qu'on le retrouve : dans un registre bien différent de d'habitude, il publie Baby Gyal, le troisième extrait de Masque Blanc. S.Pri Noir est un kickeur par nature, mais c'est aussi un grand fan de R'n'b, de mélodie, qu'elle soit dans l'instru et dans les flows.

Avec Middle Finger et Fusée Ariane, derniers extraits en date envoyés par l'artiste en 2018, S. Pri Noir déploie une riche palette artistique. Middle Finger s'illustre comme un banger imparable rempli de références à la rue et au côté sombre de l'artiste et Fusée Ariane comme une balade plus poétique. C'est dans cet éclectisme de thématiques, d'influences et d'interprétations que le parisien sortira donc le 11 mai son premier album studio Masque Blanc. Et sur ce projet, ses proches en featuring : Nekfeu, Nemir ou encore Still Fresh.

Pour vous refaire la discographie de S.Pri Noir, abonnez-vous à Apple Music. Les trois premiers mois d'essai sont gratuits. Et si vous avez la chance d'être encore étudiant, vous ne payerez que 4,99 euros par mois !

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

Guizz : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (45055 articles publiés) Guizz est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

Aucun commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Niska dévoile un premier featuring de son prochain album !
MHD écrit une lettre en hommage à DJ Arafat
Ozil et Kolasinac, les deux joueurs d'Arsenal menacés par un gang
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.