« Des Miens », la nouvelle bombe de Slim Lessio [VIDEOCLIP]

Une preuve de plus, s'il en fallait une, que le rap belge a le vent en poupe...

par Thomas G

Si le nom Slim Lessio vous est inconnu pour le moment, il est impératif de vous pencher dès à présent sur son cas. Placé dans le sillon toujours plus marqué de la nouvelle vague de rappeurs belges qui investissent le rap jeu, ce jeune artiste d'une vingtaine d'années risque bien de vous surprendre. Le rookie vous propose le clip de son nouveau titre « Des Miens », une Ode aux faux et aux vrais, mais avant tout un visuel sensoriel.

La Belgique n'est pas en reste quand il s'agit de faire émerger de jeunes talents de son territoire. Après avoir généreusement offert un assortiment de rappeurs tels qu'Hamza, Damso, Caballero ou encore JeanJass, tous extraits de sa capitale bruxelloise, elle permet aujourd'hui d'aller fouiller un peu plus loin, dans des contrées peut-être plus reculées mais pas moins inspirées ...

Une école belge ?

Slim Lessio est un rappeur originaire de la ville de Spa, en Belgique donc. Il a été repéré par l'écurie A.W.A et figure désormais sur le label Trez Recordz. Quelques secondes d'écoute d'un de ses titres suffisent pour percevoir l'originalité dont son style est emprunt. Avec des influences assez évidentes de la tendance Trap, prégnante sur la scène francophone actuelle, le bonhomme semble déjà pourvu d'un attirail permettant de se différencier : un style vestimentaire ultra soigné, des gimmicks singuliers, un flow nonchalant et une voix haut perchée.

je sais plus si t'es des leurs, je sais plus si t'es des miens

L'instru est signée Ponko, un jeune producteur prometteur ayant déjà délivré plusieurs prods pour Hamza et Damso. Sous la caméra d'Harry Pirnay, on retrouve Slim Lessio dans une ambiance entre ombre et lumière, entre paysage polaire et ambiance chaleureuse, au coin du feu. Les images rythmées par des effets slow-mo témoignent des influences américaines du rappeur, ponctuées de gestuelles pour le moins innovantes. Posté confortablement dans un manoir planté au milieu d'une forêt, Slim Lessio ne sait plus réellement qui l'entoure; une interrogation régulièrement soulevée par les rappeurs, sans doute renforcée par les effluves de codéine qui rendent floue la frontière entre les siens, et les autres.

 

 

Donne ton avis

Auteur

Thomas G : (916 articles publiés)

1 commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

Le rap a perdu ses couilles ! aucune présence aucun charisme. Des mecs comme lui qui veulent s'improviser rappeur y'en a 1O.OOO par villes. J'essaie de trouver un truc bien dans ce titre mais j'y arrive pas aucun contenu et surtout inaudible

Tommy gun le 30/05/2017 à 13h50 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1
X FERMER