Advertisement

Dee Nasty évoque la mort de Lionel D, son compère de toujours

Le pionnier évoqué par son compère.

par Ben

La nouvelle est tombée hier : Lionel D, l’un des précurseurs du rap en France, nous a quittés à l’âge de 60 ans. Exilé à Londres depuis de longues années, celui qui aura à une époque tendu la perche à quelques-uns des futurs poids lourds du hip-hop en France - de IAM à NTM en passant par MC Solaar - est cette fois évoqué par son compère Dee Nasty, avec lequel il aura partagé des années charnières.

A lire aussi :

Pilier du hip hop en France, Lionel D est décédé

Dee Nasty prend la parole

Le message est poignant, et met en avant des circonstances jusque là inconnues. Si depuis l’annonce du décès de Lionel Eguenta, aka Lionel D, les hommages se multiplient dans le microcosme du rap et en dehors, c’est bel et bien cette prise de parole de Dee Nasty qui demeure la plus centrale. Ayant fait des armes avec le regretté pilier du hip-hop sur la radio pirate Ark en ciel FM au début des années 80, avant de se voir ouvrir les portes de Radio Nova quelques années plus tard pour mettre sur pied Deenastyle, Dee Nasty a tenu à rendre hommage une dernière fois à son ami, tout en lançant un appel« Salut à tous et à toutes, je pense que c’est à moi qu’il revient de vous annoncer officiellement le décès de notre ami, mon frère Lionel Eguenta alias Lionel D. Il est mort cette nuit le 25/02 vers 3h du matin à Londres où il vivait depuis presque 20 ans. Il s’est présenté aux urgences du Princess Royal University Hospital pour des douleurs violentes à l’estomac puis s’est effondré soudainement victime d’un infarctus. »

Des démarches en cours pour honorer sa mémoire

Le DJ poursuit : « Il vivait à Londres depuis le début des années 2000 principalement à cause de l’hostilité du milieu Hip Hop français à son égard. Il venait juste de faire les démarches auprès du Consulat de France pour obtenir un passeport dans le but de revenir en France où il espérait enfin refaire sa vie. Lionel n’ayant plus de famille, il est considéré là-bas comme un vulgaire clandestin et pourrait être incinéré dans les jours qui viennent et ses cendres jetées avec celles des précaires anonymes. Ce n’est pas acceptable et surtout très injuste pour quelqu’un que la vie n’a pas gâté ni épargné. Que sa mort soit digne et à la hauteur de l’artiste qu’il fut. C’est pour cette raison que nous avons sollicité tous ceux qui peuvent contribuer à ce qu’il repose en paix et que sa légende lui survive. […] Je vous au courant pour la suite. Dee Nasty. »

 

 

 

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3978 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER
Advertisement