Actualités Musique

Kery James :  »On ne me verra plus faire du Rap classique ! »

Kery James :  »On ne me verra plus faire du Rap classique ! »

Le Festival Paris Hip Hop se déroulera du 22 juin au 6 juillet…

C’est Kery James qui a été choisi pour être le parrain de la 9ème édition de cet événement. « Si on m’avait demandé d’être parrain du rap en tant que musique, peut-être que je n’aurai pas accepté. Mais le hip hop pour moi c’est une culture qui a encore du sens. C’est cette culture là que j’ai épousée quand j’ai commencé à faire de la musique rap. Donc pour moi ça a du sens, parce qu’à l’origine il y avait quand même un message et c’était une alternative à la rue », a expliqué l’ancien leader du groupe Ideal J, à l’occasion d’une conférence de presse.

Quand les gens disent que je suis un rappeur, ça me pose problème…

Il y a déjà 15 ans, Kery James avait décidé de prendre ses distances avec le « rap hardcore ». Aujourd’hui, le natif des Abymes (Guadeloupe) a décidé de donner un nouvel élan à sa carrière. « C’est la dernière fois qu’on me verra faire du rap entre guillemet classique. Je vais plutôt aller vers l’acoustique. C’est plus en accord avec moi-même, avec mon âge, ma maturité, Aujourd’hui le rap français, il est cantonné dans certains codes, que je n’arrive pas, moi personnellement, à assumer […] Quand les gens qui me reconnaissent disent que je suis un rappeur, ça me pose un problème, parce que j’ai 36 ans, j’ai des enfants. Quand on dit, « c’est un rappeur », on s’imagine que je suis un clown, qui prône la violence. Ça véhicule une image que je ne peux plus assumer à mon âge », conclut Kery James, qui a joué au Palais Omnisports de Paris Bercy au mois de novembre dernier.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT