13 649 Vues
  • Currently 3.33/5
3.3/5

On était à l'avant-première du film de La Rumeur [REPORT]

Posté le 17 Février 2017 à 16h25, par ThomasRenard
On était à l'avant-première du film de La Rumeur [REPORT]

La réputation de La Rumeur n'est plus à faire. Le groupe, depuis plus de vingt ans dans le hip hop a tout connu ou presque. Des mixtapes aux idées sombres jusqu'aux tribunaux à cause d'un certain Nicolas Sarkozy. La base du groupe, son sel, c'est son envie de marquer le différentiel entre le réel et le fantasme. Hamé et Ekoué, dans leurs textes, sourient peu. De toutes façons, à quoi bon montrer ses incisives aux médias alors que tout brûle déjà? On se le demande. Qu'importe, La Rumeur est prête à trancher dans le vif, le tout avec un bon coup de canif dans le cinéma français actuel. Toutes canines dehors, nos rappeurs présentent un objet cinématographique lêché mais tranchant appelé "Les Derniers Parisiens".

 

 

Au casting de ce long métrage, rien de moins que Reda Kateb, Slimane Dazi et Mélanie Laurent. La bouche des cinéphiles salive et la nôtre avec. On se demande ce que cela va  donner. Le film a été tourné en vase clos à Pigalle, sans doute le quartier le plus canaille de la capitale. Lieu de toutes les rencontres, de tous les paradoxes. Dans la presse, les comparaisons ont fleuri. Tour à tour, les Inrocks, France Inter et autres se sont amusés à balancer du lourd. Des grands noms tels que le grand Martin Scorsese, le Jean-Gabin des débuts, Jean-Pierre Melville et John Cassavetes. Inutile de vous dire que nous n'avons pas attendu la sortie officielle du film pour découvrir l'inédit pari de ses francs-tireurs de la rime. Dans notre agenda, la page du 16 février est grifonnée. Dessus on peut lire : "Rendez-vous 20h15 / Gaumont-Opéra Capucines / Avant-première La Rumeur - Les Derniers Parisiens". 

 

 

Les derniers seront les premiers

 

 

"Les derniers seront les premiers", voilà les premiers mots qui nous viennent à l'esprit à la vue de l'affiche du film. On y voit Reda Kateb dans le personnage de Nass, celui d'un voyou sorti de prison. Peut-être que lui aussi, dernier arrivé sur le boulevard Clichy, aura droit à son bout de paradis. La vérité c'est qu'on en sait trop rien. La bande annonce a bien fait son boulot sans en dévoiler trop. Le synopsis repose sur l'histoire de deux frères, l'un patron d'un bar et l'autre tout juste débarqué du placard. Au programme des réjouissances? La vie tout simplement. Celle de ceux qui aiment sentir l'odeur des billets pour goûter, ne serait-ce qu'un peu, aux joies de la liberté. Nass fait partie de cette caste là et voudra sa part du gâteau. L'objectif du bonhomme est d'organiser des soirées, faire péter le champagne et s'arroser au passage. 

 

Il est 20h15 lorsqu'on déboule en face du fameux cinéma. Les gens se sont pressés sur le trottoir. Il fait bon pour un mois de février, ça fume des clopes de manière lascive en attendant le début de la séance, ça se croise et ça s'embrasse. De notre côté, nous n'avons qu'une hâte, s'embraser pour un film. Une chose devenue assez rare dans un cinéma français toujours assez réticent à l'idée de filmer la rue. Pas de file d'attente, l'entrée se fait de la manière la plus cool et simple qui soit. On entre dans ce Gaumont avec un sentiment de faire partie de la famille, comme si les images bientôt projetées sur l'écran allaient raconter la vie des nôtres, de nos potes en galère jusqu'aux tontons trop vieux pour les bêtises. 

Clip Tout brule deja de La Rumeur

Artiste : La Rumeur
Vues : 47 979 fois, ajouté Le 17/09/2012Exporter le player vidéo

 

Dans la salle, l'ambiance est assez familiale. Les proches et les familles d'Hamé et Ekoué sont là. On reconnaît Béatrice Dalle assise pas loin.  L'impatience monte peu à peu. Comme à chaque avant-première, l'équipe du film est présente. Personne ne manque à l'appel sauf Mélanie Laurent qui est à New-York. Les réalisateurs font face à la foule accompagnés de Reda Kateb, Slimande Dazi, Yassine Azzouz, Willy L'Barge, Bakary Keita, Lola Deweare, Constantine Attia. Les discours sont honnêtes, poignants. Reda Kateb dit vouloir faire du cinéma pour montrer "ceux qu'on ne croise pas forcément, ceux qu'on ne connaît pas. Histoire de passer un moment avec eux". Ekoué précise que le film a été produit par les réalisateurs eux-mêmes. Un gage de plus, promettant une authenticité à toute épreuve. 

 

 

 

La vie, la vraie. 

 

 

Dans la presse écrite, l'accent a été mis sur la volonté du duo de montrer une réalité crue. Le pari était de mater Pigalle par le trou de la serrure sans se vautrer dans la violence facile. On confirme, ici presque pas d'hémoglobine projetée sur la caméra, mais bien une férocité qui déborde. On serre les dents de la même manière que les personnages, on sourit avec eux, aussi. Le film pourrait durer une vie sans que cela ne nous déplaise. Aucun coup d'oeil n'est jeté sur notre montre car le film nous embarque. Cette mélancolie, c'est celle du quotidien. Les billets naviguent de mains en mains. Assis sur nos sièges, on a envie d'y toucher aussi. La débrouille décrite par La Rumeur sonne effroyablement juste, de quoi se prendre une petite gifle cinématographique. Un peu comme celle que votre daron vous met pour vous recadrer. Ce monde-là, c'est juste le monde dans lequel on vit. Ni plus, ni moins. 

 

A la fin de la séance, les applaudissements se font entendre. La salle résonne. C'est un peu comme si les morceaux "Le coffre-fort ne suivra pas le corbillard" et "Un soir comme un autre" avaient été mixés pour donner une heure et quarante-cinq minutes de pellicule. La loi des spoilers nous empêche d'aller plus loin. Chacun regagne le trottoir du boulevard des Capucines. Pigalle n'est qu'à quelques encablures de là, on imagine prendre un taxi et y retrouver les personnages du film, Nas, Azerki, Margot, Constantine, Lucrèce, Bak et autres. Peine perdue car pour nous il est déjà l'heure d'aller se coucher.

Nous vous rappelons que "Les Derniers Parisiens" sera dans les salles obscures le 22 février prochain. Vous n'avez plus que quelques jours à patienter avant de faire connaissance avec eux. 

 

Donne ton avis

Auteur (@booska_p )

ThomasRenard : Le site numéro 1 du rap francais. Toute l'actualité du rap francais et américain, le sport et le cinéma en vidéos. (35355 articles publiés) ThomasRenard est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @booska_p.

1 commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Tous les Commentaires

article **** bite et mal écrit

Nos le 18/02/2017 à 03h09 - Réagir au message - Signaler - 0Soutenir +1

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

Nue, Amber Rose choque encore la toile !
FIFA 17 : il est désormais possible de jouer avec une équipe d'enfants
MMA : Qui sont les 10 meilleurs combattants français actuels ?
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.