Avant d'être le Joker, Joaquin Phoenix aurait pu être... Batman

Une drôle d'histoire refait surface !

par Jeune Dauphin

Alors que Joaquin Phoenix a brillé dans son incarnation du Joker dans le film du même nom, il aurait très bien pu incarner son némésis numéro 1, Batman.

A lire aussi :

Quels sont les meilleurs biopics de gangsters ?

Il s'en est fallu de peu...

L'année dernière, Joaquin Phoenix a fait forte impression dans l'industrie du cinéma en incarnant avec brio le personnage principal de Joker, un film dirigé par Todd Phillips consacré à l'antagoniste le plus célèbre de Batman. Pour ce rôle déjà important dans la pop culture, l'acteur a récolté les récompenses au quatre coins du globe avant de s'emparer de la plus suprême d'entre toutes : l'Oscar du meilleur acteur. Toutefois, son destin aurait pu être tout autre et s'est joué, sans qu'il le sache à l'époque, vingt ans auparavant.

Une anecdote surprenante de Darren Aronofsky (Requiem for a Dream, Black Swan), a révélé dans les colonnes du magazine Empire qu'au début des années 2000, il avait scénarisé un film Batman pour Joaquin Phoenix. Quant à la Warner, studio qui était censé s'occuper de la production, elle envisageait plutôt Freddie Prinze Jr. dans le costume de l'Homme chauve-souris. « Je me suis alors dit : "Oulah… Nous sommes en train de faire deux films différents, là !" C’est une histoire vraie. C’était une autre époque. Le Batman que j’avais écrit était très loin de ce qu’ils ont fini par faire. » Finalement, c'est le réalisateur Christopher Nolan qui s'est occupé de Batman pour une trilogie qui fait partie intégrante de la pop culture

Une fin alternative plus sombre

Dans un épisode du podcast Fatman Beyond, Kevin Smith, l’homme derrière les films cultes Clerks ou encore Jay and Silent Bob Strike Back, y est allé de son anecdote sur Joker. D'après lui, le film déjà culte de Todd Phillips aurait visiblement pu faire le choix d’une conclusion plus appuyée. Plutôt que de se finir au Arkham State Hospital, le long-métrage aurait fait le focus sur Bruce Wayne, et pas de la façon la plus joyeuse qui soit : « Donc [Arthur] est dans l’hôpital, il rit. La femme demande : "Qu’y a-t-il de si drôle ?". Et il répond : "Je pensais à quelque chose de drôle". Ce qui est supposé arriver, c’est un flashback sur la mort de Thomas et Martha Wayne [les parents de Batman]. C’est lui qui les tue. Et [Bruce] est en train de hurler et de pleurer. Le Joker est prêt à partir, se retourne, hausse les épaules, et tire sur le garçon. Fin. »

Dans la version finale du long-métrage, c’est un voyou non identifié qui assassine le couple Wayne, laissant un jeune Bruce horrifié et couvert du sang de ses parents. 

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1872 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail