Series/Cinéma

Christopher Nolan s’excuse pour ses critiques contre Netflix

Christopher Nolan s’excuse pour ses critiques contre Netflix

Le réalisateur britannique avait taclé le modèle de distribution de la plateforme.

En août dernier, Christopher Nolan critiquait le projet de film sur le Joker, montrant par la même occasion son goût pour les commentaires sur l’actualité ciné. Il y a quelques mois, le réalisateur britannique faisant encore plus fort en s’attaquant de front à la plateforme Netflix. Des propos sur lesquels il revient aujourd’hui, en présentant à demi-mot ses excuses au géant du streaming.

À LIRE AUSSI 
Les films de Christopher Nolan, du pire au meilleur ! [DOSSIER]

Les salles de cinéma en difficulté face à Netflix ?

Au moins de juillet, alors que Dunkerque venait de sortir au cinéma, Christopher Nolan taclait pour IndyWire la politique « inutile » et « stupide » de Netflix de ne pas sortir ses productions dans les salles obscures. Une décision que le cinéaste « ne comprend pas vraiment » et qu’il jugeait nuisible pour le cinéma :

« Netflix a une aversion bizarre envers la sortie de films au cinéma. Ils ont cette politique stupide de tout sortir simultanément en streaming, ce qui est évidemment un modèle intenable pour les sorties cinéma. Et ils n’essaient même pas de le faire, je crois qu’ils loupent une grande opportunité. »

Après avoir sorti son téléphone pour s’expliquer auprès du boss de Netflix, Ted Sarandos, Nolan a balancé des excuses publiques auprès de Variety :

« J’aurais dû m’exprimer plus poliment. J’ai dit ce que je pensais, mais je n’ai pas été très diplomate. Je ne remettais pas les choses dans le contexte, alors que Netflix a révolutionné la manière de voir des films. Ils doivent être respectés pour cela, et je les respecte. »

Incident diplomatique terminé entre la plateforme et l’un des réalisateurs les plus talentueux de sa génération.

Une plateforme attaquée de partout

Même si Nolan revient sur la forme, il précise que les critiques étaient bien le fond de sa pensée. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que le monde du cinéma se lâche sur Netflix, qui ne s’est pas fait que des amis dans le milieu. La politique de distribution de la plateforme ne plaît franchement pas à l’Académie des Oscars, qui pourrait tout simplement exclure les productions estampillées Netflix de sa cérémonie. Une réflexion qui renvoie à une polémique similaire au dernier Festival de Cannes. Côté contenus, la plateforme doit également faire face à une concurrence plus agressive, à l’image de Disney, qui veut racheter la Fox et compte bien mettre des bâtons dans les roues de son rival.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT