Ikaz Boi et Sidikey (13 Block) squattent « Place Vendôme » [VIDEOCLIP]

Nouvel extrait de « Brutal 2 » !

par Jeune Dauphin

Dans le cadre de la mise en valeur de son deuxième projet de l'année, Brutal 2, Ikaz Boi a balancé ce lundi 21 octobre un tout nouveau clip de ses aventures en featuring avec Sidikey.

A lire aussi :

Ikaz Boi fête sa mixtape avec Damso pour « Soliterrien » [VIDEOCLIP]

Retour à la PS2 !

Ikaz Boi est en pleine forme ces derniers temps. En l'espace de quatre mois, il a publié deux projets solo de producteurs. Le second, paru à la fin du mois de septembre, a réalisé une performance notable en se hissant en tant que meilleur démarrage urbain de la semaine dans les charts, preuve que le travail finit toujours par payer. Fort de ce disque qui a su trouver son public, il continue de l'illustrer. Après avoir signé le clip de Bad Days avec Hamza, il s'est attelé à mettre en images Place Vendôme avec Sidikey, 1/4 de 13 Block. Encore une fois, le clip est estampillé de l'esthétique qui couvre l'album : le jeu vidéo 3D des années 2000. Dans le noir, le clip met en scène un personnage représentant le producteur qui profite du luxe à Paris. Sur une instrumentale sombre et grinçante d'Ikaz Boi, le rappeur de Sevran fait pleuvoir des flows novateurs.

En interview pour Booska-p

En juin dernier, Ikaz Boi faisait son entrée dans la cour des grands en proposant à la vente et en streaming son projet Brutal. A cette occasion, il a fait un détour par les bureaux de Booska-p pour en faire la promotion au détour d'une interview. Il a notamment abordé ses rencontres les plus déterminantes. « Produire On est sur les nerfs, c'est ce qui a changé ma vie au final. Parce que le fait d'avoir fait ce son là, ça m’a installé dans le rap français en vrai. C'est grâce à ça que j'ai eu mes premières dates comme DJ. J'ai commencé à jouer au Social Club, ça m'a un peu installé dans l'univers du rap français. La rencontre Veerus c'était aussi un levier pour moi pour m'installer dans le rap, on a beaucoup roulé ensemble. Et avec Myth Syzer aussi bien-sûr, on s'est connu on avait quatorze ans et on a continué de s’épauler depuis. »

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1481 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus

X FERMER
Advertisement