Hit & Facts : 9 choses que vous ne savez pas sur « Suge »

Avec la série « Hit & Facts », Booska-p vous dévoile les secrets de fabrication des plus grand hits rap présents et passés. Pour ce nouvel épisode, place au banger qui l'année dernière a permis à DaBaby de jouer dans la cour des grands...

par Aurelien B

1. Suge fait bien évidemment directement référence à Marion Hugh Knight Jr. dit Suge Knight, le sulfureux patron de feu Death Row Records. Réputé pour son tempérament volcanique, Knight a longtemps été surnommé « l’homme le plus dangereux du monde de la musique » en raison de ses nombreux écarts de conduite (intimidations, menaces, extorsion...).

2. DaBaby a confié que Suge Knight est au courant de l’existence de sa chanson Suge, quand bien même il croupit actuellement dans une cellule de prison. Et d’ajouter sur le ton de plaisanterie qu’il lui aurait « réclamé un pourcentage ».

3. Si comme Suge Knight, DaBaby est effectivement à la tête de son propre label, Billion Dollar Baby et qu’au refrain il n’hésite pas à se comparer à lui en rappant « I'm a young CEO, Suge (yeah, yeah) », la parallèle tourne toutefois vite court. Fondé en 2017, Billion Dollar Baby est loin de compter dans ses rangs des artistes du calibre de Snoop, Dre. De ou 2Pac (Stunna 4 Vegas ? DJ Kid ? Rich Dunk ?).

4. Suge compte parmi les cinq productions signées JetsonMade sur l’album Baby on Baby, un beatmaker originaire d’Atlanta – il est d’ailleurs mentionné dès l’intro via la ligne « Oh Lord, Jetson made another one ».

Quelques mois plus tard, les deux hommes ont ensuite remis le couvert ensemble à trois reprises sur l’album Kirk.

5. Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’aurait fallu en tout et pour tout que « 10 à 15 minutes » à DaBaby et JetsonMade pour boucler le morceau.

6. À la fin du premier couplet, DaBaby clame ne suivre aucune fille sur Instagram (« I don't follow no bitches on IG » dans le texte). Abonné à une petite quarantaine de pages au moment de la sortie de Suge, il n'était en effet abonné qu'à Caroline ‘Baroline’ Diaz, la directrice artistique d’Interscope grandement responsable de sa signature en maison de disques.

7. Toutes les scènes d’intérieur du clip ont été filmées dans un vrai bureau de poste loué à Charlotte, la ville d’origine de DaBaby.

8. Non content d’être le plus gros hit en carrière de DaBaby du haut de sa double certification platine, Suge a également récolté bon nombre de critiques élogieuses.

Outre Complex qui a classé le titre deuxième de son classement de fin d’année, le Washinton Post a loué la flow « suave » de son auteur ainsi que « son agilité à changer de registre », tandis que Rolling Stone a relevé que « DaBaby rappe comme s’il n’avait jamais entendu du Drake avant », portant haut « les valeurs d’un hip hop aujourd’hui disparu ».

9. Quand DaBaby interprète Suge sur scène, que ce soit lors du Saturday Night Live ou des BET Awards, c’est (évidemment) vêtu de son costume tout en muscles qui lui donne des faux airs d’Avengers.

A lire aussi :

Ce jour où... DaBaby a tué un homme

Retrouvez tous les épisodes de Hit & Facts en cliquant ici.

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1845 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus

X FERMER