Dès le départ, la Sexion d'Assaut voulait tout exploser !

par Arnaud

Mardi, la Sexion d'Assaut jouait à Paris-Bercy, devant 15 000 personnes. Une sorte de consécration pour un groupe qui a déjà écoulé 700 000 disques cette année, dont plus de 200 000 copies de L'Apogée.

Un tel succès, c'est extrêmement rare dans le rap français par les temps qui courent. C'est même exceptionnel. Selon la Sexion d assaut, il ne s'agit pas d'un hasard, mais simplement d'un objectif atteint. « Dès le départ, on avait pour objectif de tout exploser ! On voulait des disques d’or ou rien, que le public sache que nous étions les meilleurs », expliquent les MC's parisiens dans un entretien accordé au site Internet du magazine Paris Match.

A la base, les termes Sexion d'assaut désignent une organisation paramilitaire d'un parti nazi, le NSDAP. « En faisant un concert pour la Mairie de Paris, on nous l’a signalé. C’était trop tard. Il faut savoir que les sections d’assaut existent dans toutes les armées. On aimait le message d’attaque qu’il transmet », confie le groupe. Dans cet interview, la Sexion d assaut révèle également que c'est généralement Maitre gims qui est à l'origine des mélodies des différents morceaux : « Il compose continuellement. Il nous fait écouter, on construit autour ».

Donne ton avis

Auteur (@Arnaud_Lapointe )

Arnaud : Après avoir fait ses premières armes dans la presse hip-hop, Aros s'est tourné vers le journalisme sportif. Sur Booska-P, il réunit aujourd'hui ses deux grandes passions : le rap et le foot. (4801 articles publiés) Aros est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @Arnaud_Lapointe.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER