Rap US

Pop Smoke serait toujours en vie s’il avait embauché un service de sécurité selon Tony Yayo

Pop Smoke serait toujours en vie s’il avait embauché un service de sécurité selon Tony Yayo

De passage devant les caméras de VladTV, l’ex-membre du G-Unit Tony Yayo est revenu sur l’assassinat du regretté Pop Smoke, disparu en février 2020.

Des conseils pas du meilleur goût…

En février 2020, Pop Smoke était froidement abattu, alors qu’il se trouvait dans une résidence de Beverly Hills. Laissant une partie du rap orphelin, le jeune artiste a marqué plusieurs générations, dont Tony Yayo. Le vétéran a ainsi évoqué le décès de l’interprète de Dior lors de son passage sur la chaîne YouTube VladTV, affirmant dans la foulée que sa mort aurait pu être évitée : « Si vous regardez le cas Pop Smoke. Repose en paix. S’il avait eu une sécurité aux alentours, autour de la maison, les enfoirés auraient tracé leur route. […] Ils n’ont aucune amplitude. Je l’ai appris de 50 Cent également, assurer sa sécurité et rester en mouvement est primordial. Même quand tu es à l’étranger, il n’y a pas d’armes, mais tu dois t’assurer de bouger là où il faut. »

Pour rappel, il y a quelques mois de cela, c’est le sulfureux Wack 100, le manager de The Game, qui affirmait avoir tenté de prévenir le rappeur de quitter son Airbnb pour une chambre d’hôtel. Il a dit avoir été contacté via Birdman : « Sortez-le de là et envoyez-le au W Hotel. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT