Rap US

50 Cent : critiqué pour la qualité de son rap, il voit rouge

50 Cent : critiqué pour la qualité de son rap, il voit rouge

Fifty ne plaisante pas.

50 Cent fait-il partie de ces rappeurs touchés par la malédiction du premier album devenu classique ? Critiqué sur les réseaux pour la qualité de ses titres après le mastodonte Get Rich or Die Tryin’, l’artiste est évidemment monté au créneau.

À LIRE AUSSI 
50 Cent veut faire une comédie romantique avec Nicki Minaj

The Massacre, un album sous-estimé ?

50 Cent n’en démord pas. Son deuxième album studio, The Massacre, n’a selon lui pas la reconnaissance qu’il mérite. D’ailleurs, il y a quelques jours de cela, le média Insider publiait un article sur les 21 albums s’étant écoulés à plus d’un million de copies en première semaine… Sans le mentionner.

Il n’en fallait pas plus pour que Fifty monte au créneau et fasse remarquer à ses followers sur ses réseaux sociaux que son deuxième opus s’est vendu à 1,15 million d’exemplaires la semaine de sa sortie, en mars 2005 : « Mais ils font comme si je n’avais sorti qu’un seul album. J’en ai deux, quand je suis concentré, tout ce que je fais fonctionne. »

Certifié 6 fois platine, nominé dans la catégorie du meilleur album rap de l’année aux Grammy Awards de 2006, The Massacre n’a pourtant pas été aussi bien reçu que Get Rich or Die Tryin’, autant par les fans que par la critique.

Et s’il était temps de réhabiliter un projet certes moins cohérent que Get Rich or Die Tryin’ sur le plan artistique, mais renfermant malgré tout de sacrés classiques, dont les bouillants In My Hood, Piggy Bank, I’m Supposed to Die Tonight ou encore Gunz Come Out ?

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT