Rap US

50 Cent ne calcule pas les gens qui ne connaissent pas Rakim

50 Cent ne calcule pas les gens qui ne connaissent pas Rakim

Fifty ne blague pas.

50 Cent a beau avoir quelque peu pris ses distances avec le hip-hop – tout du moins, en apparence -, l’ex-boss du G-Unit ne plaisante pas dès qu’il est question d’évoquer les vétérans du rap.

À LIRE AUSSI 
50 Cent : l'énorme carton de sa série «Power Book III: Raising Kanan»

50 Cent très à cheval sur la culture rap

Actuellement très occupé à développer un bel empire grâce aux séries TV, 50 Cent n’oublie pas ses racines sur le plan artistique. D’ailleurs, il a rappelé tout le monde à l’ordre il y a peu sur Instagram, en publiant un message sur le format passif-agressif. Relayant une performance Rakim datée de 2018 (son passage dans le format Tiny Desk au QG de NPR), Fifty écrira en guise de commentaire : « Si vous ne savez pas qui c’est, ne venez pas me parler, s’il vous plaît et merci. »

Ayant grandi du côté de New York, le rappeur est sans doute plus sensible encore à l’influence du vétéran, moitié du duo Eric B. & Rakim. Au fils des ans, l’interprète de Many Men aura cité un à un ses « héros » du rap, parmi lesquels se retrouvent Boogie Down Productions, Big Daddy Kane, The Juice Crew, EPMD, LL COOL J ou encore KRS-One.

Plus encore, en 2014, dans le cadre d’une entrevue accordée au magazine Vibe, 50 évoquant l’influence de Rakim, mais aussi de Nas et Prodigy sur ses propres travaux : « C’était plus important pour vous d’avoir votre propre style que d’être une copie fonctionnelle de Rakim ou d’un autre artiste. Personne ne fait du Rakim mieux que [Rakim]. Même avec la nouveauté, son flow reste le même. Nas est [aussi] un de ces types… il a son propre style. […] Mobb Deep, Prodigy dans sa catégorie, dans mon esprit. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT