Geek

Alors que 5 sites pornographiques pourraient être inaccessibles en France, l’un d’entre eux se défend

Alors que 5 sites pornographiques pourraient être inaccessibles en France, l’un d’entre eux se défend

Un site pornographique se défend de la mise en demeure du CSA.

À LIRE AUSSI 
Ces 5 sites pornographiques pourraient disparaître de France dans 15 jours

Il y a deux semaines, le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) sommait plusieurs plateformes de streaming de contenus pornographique d’empêcher l’accès des mineurs à leurs sites. La mise en demeure qui date du 13 décembre accordait un délai de 15 jours à Pornhub, xHamster, xvideos, XNXX et Tukif pour se plier aux demandes du CSA. Dans le cas contraire, l’accès de leur site pourrait être totalement impossible depuis la France.

Nous sommes le mardi 28 décembre, soit le potentiel dernier jour avant que la menace du CSA n’en soit plus une. C’est ce jour que TuKif a décidé de monter au créneau. Dans un communiqué de presse, le site porno a annoncé la saisie du CSA, estimant « discriminatoire et disproportionné » le fait que l’instance n’ait pas ciblé d’autres sites « ayant un trafic substantiellement supérieur comme YouPorn ». Le site joue gros : plus de 60 % du trafic enregistré sur TuKif est en provenance de France.

D’un autre côté, la vérification des âges des consommateurs est difficile. Si plusieurs méthodes existent, nombre d’entre elles sont basées sur la bonne foi de l’internaute. Un tiers vérificateur pourrait alors rentrer dans l’équation : les sites pourraient ainsi sous-traiter la vérification de l’âge à une entreprise spécialisée qui s’occuperait de contrôler les pièces d’identité à distance ou associerait votre connexion à un réseau social où est obligatoirement rentrée la date de naissance.

Toutefois, avec un tel procédé, des questions se posent concernant la protection des données, d’autant plus que les pièces d’identité peuvent ne pas appartenir à l’internaute qui les envoie.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT