3 719 Vues
  • Currently 5.00/5
5/5

Fixpen Sill : Un duo ambitieux tourné vers l'avenir [PORTRAIT]

Posté le 16 Juillet 2017 à 10h59, par ToniS
Fixpen Sill : Un duo ambitieux tourné vers l'avenir [PORTRAIT]

Crédits photos : Antoine Ott

 

Des duo célèbres dans le rap, il y en a plein. De New-York à Paris, de Mobb Deep à NTM, le monde du hip hop a vu défiler un nombre incalculable de binômes qui ont marqué l'histoire de cette culture. Aujourd'hui, c'est à un duo français que l'on s'intéresse. Difficile à catégoriser géographiquement, Fixpen Sill s'illustre depuis plus de 6 ans dans le paysage du rap français, à mi-chemin entre Quimper, Nantes et Paris. On a longtemps voulu coller l'étiquette de « défenseurs du vrai rap » à Kéroué et Vidji, comme s'il en existait un, mais il n'en est rien. Les deux prosateurs sont bien ancrés dans leur époque et ne défendent les couleurs que de leur musique. Récit d'une rencontre où se mêle ambition, entrain et détermination.

 

 

Le grand rassemblement

 

D'un côté Skyrock et le Cut Killer Show, de l'autre l'album « Beg For Mercy » du groupe G-Unit. Les influences premières ne sont pas identiques, mais la passion est la même. Exilés dans le Finistère, les deux futurs rappeurs murissent mais ne se connaissent pas encore. Quand Vidji se fait envoyer des cassettes audio de La Cliqua par ses cousins depuis Paris, Kéroué s'applique à copier les flows, rimes et attitudes de Young Buck en tentant d'être le plus américain des bretons. Vous l'aurez compris, le duo aime le rap, français et américain, et sous toutes ses formes. Ils l'analyse et se l'approprie pour mieux en maîtriser les codes. L'étincelle est proche.

 

« J'ai écris mon premier texte sur une copie de bac en première » - Kéroué

 

« On s'est rencontrés à Rennes, Vidji était en colloque avec mon cousin. On avait tous les deux un bagage en terme d'écriture, ça a matché comme sur Tinder (rires) » Si la formation officielle du groupe à lieux à Rennes, c'est dans la ville de Tregunc que le premier évènement notable de leur jeune carrière va avoir lieu. Rassemblés sur la scène du Sterenn à l'occasion de la première partie de La Rumeur, ils font la connaissance de Heskis et Nekfeu. Bien vite rejoint par Hunam, les cinq rappeurs forment le groupe 5 Majeur et l'aventure commence : « On était tous aux balbutiements de quelque chose, il y avait une véritable émulation. On avait un week end de 3 jours pour faire un projet, on l'a fait. C'est ce que la légende raconte en tout cas ».

 

 

Nous sommes en 2011 et Fixpen Sill est désormais basé sur Nantes. C'est au coeur du bunker, la cave de leur grande collocation, qu'ils vont concocter « Le Sens de la Formule », leur premier véritable projet en tant que binôme. Cet opus se veut résolument instinctif et pose les bases de ce que sera leur musique par la suite. C'est à cette époque qu'ils rencontrent Alpha Wann, Doums, Lomepal ou encore Candy Cotton, les trois derniers ayant travaillés sur ce premier projet. Cette période correspond également au moment où Vidji place ses premières productions sous le nom de Stratega et devient l'homme et la machine du duo.

 

« On a forgé de véritables liens avec des personnes qui, aujourd'hui, ont toutes pris du galon » - Vidji

 

Deux ans plus tard, le 5 Majeur se reforme le temps du projet « Variations ». 10 jours d'écriture et d'enregistrement cette fois, mais toujours sous le coup de la spontanéité. Porté par la popularité grandissante de Nekfeu et la technique accrue des 5 rappeurs, le projet reçoit un bon accueil auprès du public. Toujours friands de nouveaux challenges, ils se lancent dans l'aventure « Fixpen Singe » l'année suivante, accompagnés de Lomepal, Caballero et Meyso. Ce projet calibré pour le live n'aura pas la reconnaissance espérée, la faute à une erreur de positionnement « Les morceaux sont bons mais les gens n'ont pas compris l'ambition qu'il y avait derrière le projet. Il y a eu un décalage entre comment on voulait que ce soit perçu et comment ça l'a été ».

 

Focalisés sur demain

 

Le temps s'écoule entre les projets, conséquence de la réalité du quotidien. Kéroué mise sur les études à Paris quand Vidji tente de lancer un business dans le design sonore « Depuis que j'avais 12 ans, on me répetait que si je faisais de la musique, j'allais finir pauvre. Ça finit par te marquer au fer rouge ce genre de discours ». En réponse à l'attente qu'ils créent involontairement, Fixpen Sill dévoile un EP de 4 titres intitulé « On verra plus tard » juste avant l'été 2014. Tout est dans le titre. Les deux compères bossent sur l'album mais n'ont pas encore atteint le résultat souhaité « Il nous manquait de la matière, on devait sortir du contenu parce qu'on savait que ça allait encore prendre du temps. On est très contents des morceaux qui sont dessus, et de la pochette (rires) »

 

« Edelweiss est l'aboutissement de toutes ces années de charbon » - Kéroué

 

Le duo, éloigné géographiquement, prend son temps pour élaborer la structure de son premier album. Vidji produit, mixe et arrange la quasi-totalité des morceaux, le prix de l'indépendance se compte en semaines et mois passés au studio. Au terme de nombreuses heures de travail et d'allers-retours entre Paris et Nantes, « Edelweiss », premier album de Fixpen Sill, voit le jour au début du mois de février 2016. Un projet complet, intemporel et comportant son lot de prises de risques, qui dérange une partie de leur public « puriste » alors que certains médias généralistes le catégorise comme « boom bap ». Un premier album clivant, dont Vidji reconnait volontiers le côté trop « exécuté », mais duquel Kéroué et ce dernier restent très fiers.

 

 

Désormais réunis autour de la musique, ils laissent tomber leurs « side projects » respectifs et partent s'exiler à Quimper le temps d'un mois. Le processus créatif infuse et ils enregistrent, dès leur retour à Paris en septembre 2016, le projet « A4637 ». Moins calculé et exécuté que leur album précédent, cet opus aurait « pu ou du sortir 6 mois plus tôt, mais on avait besoin de prendre du recul par rapport à ce qu'on venait de produire ». Référence au digicode de leur immeuble, ce 7 titres paraît le 16 juin 2017. Il témoigne d'un nouveau souffle et d'une nouvelle image pour le binôme, proposant un rap plus direct et énergique « On va commencer à enfoncer des portes sachant qu'on est réuni, à fond concentrés sur la musique et deux fois plus forts qu'avant ». 

 

« Les prods et les textes qu'on prépare là, c'est 2018 à fond » - Kéroué

 

Après cette sortie, le groupe se tourne déjà vers l'avenir, comme le démontre la pochette « spatiale » de leur récent projet « Il y a un côté louche et un côté prétentieux en même temps. C'est en aucun cas une parodie de la pochette de Drake, et puis on est plus haut que lui donc bon (rires) ». Quelques dates jusqu'à septembre dont 2 festivals et quelques dates par la suite résultant de leur sélection aux iNOUïS du Printemps de Bourges 2017. La scène n'étant pas rédhibitoire, Fixpen Sill est déjà de retour au charbon pour proposer un nouveau long format le plus rapidement possible. Les chevaux sont lâchés, il va être difficile de les arrêter.

 

 

 

Découvrez la cover et la tracklist de « A4637 » le nouvel EP de Fixpen Sill :

 

 

 

  1. A4637
  2. Quand j'passe
  3. Alfred Hitchcock
  4. Tire en l'air
  5. J'attends personne
  6. Aïe aïe aïe (feat. Caballero & JeanJass)
  7. Vue sur la banque

 

Donne ton avis

Auteur (@ToniStbr )

ToniS : Dans la matrice comme Néo. (67 articles publiés) ToniS est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @ToniStbr.

Aucun commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

La vidéo de l'assassinat de Fif, le proche de Drake, mise en ligne
15 photos de Sommer Ray qui vont vous donner mal à la tête !
Pour Suge Knight, 2Pac a de grandes chances d'être en vie
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.