Rap US

J. Cole ne voit plus Drake et Kendrick Lamar comme ses rivaux

J. Cole ne voit plus Drake et Kendrick Lamar comme ses rivaux

J. Cole n’est plus dans la compétition.

Visiblement apaisé, J. Cole profite de la sortie de son nouvel album The Off-Season pour partager son état d’esprit du moment. N’allez pas lui demander de jouer des coudes avec ses confrères, pour lui, ces histoires appartiennent au passé.

À LIRE AUSSI 
Malgré la pénurie, la PS5 réalise un record de ventes

Le rappeur change son fusil d’épaule

Le boss du label Dreamville sera dernièrement passé au micro du podcast The ETCs, avec Kevin Durant et Eddie Gonzalez, pour évoquer sa carrière et ses relations avec les autres rappeurs, dont Drake et Kendrick Lamar. Ces deux derniers n’ont évidemment pas été cités au hasard, Cole ayant eu l’occasion de mener sa carrière en parallèle de K-Dot et du 6 God, en sachant qu’ils ont tous explosé auprès du grand public à peu près au même moment.

Mais voilà, pour l’interprète de No Role Modelz, pas question de parler compétition avec ses confrères : « Ce sont les gars qui vont te pousser et tu te dois d’en faire de même. Auparavant, j’étais un compétiteur, quand bien même nous étions tous amis, je n’étais jamais celui sur qui on pouvait se reposer, je n’ai jamais été cette personne, surtout lorsqu’il était question de compétition. C’est un peu comme s’entraîner à la salle tous ensemble. Je ne pense pas que ça ait été la norme en NBA par le passé. Genre, « Pourquoi est-ce que je vais aider ce n**** ? Je vais détruire ce n****« . C’était ma mentalité à l’époque. ».

J. Cole s’assagit

Depuis, le rappeur a changé son fusil d’épaule, comme il l’explique : « Mais j’ai pris de l’âge, je me suis rendu compte que personne n’est vraiment en mesure de s’imaginer ce que je traverse dans la vie – en termes de pression, par exemple -. Personne ne peut le faire aussi bien que ces mecs, et j’ai vraiment été déconner avec ces types. J’ai tenté de faire un effort avec le temps qui passe, pour supprimer cet esprit de compétiteur de moi-même. Je suis plus intéressé par la relation. Avant, c’était la compétition. Avant, j’étais uniquement intéressé par le fait de coller la pression ou d’y répondre… C’est moins la compétition dans ma tête, parce que le n**** est vieux, bro. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT