Actualités Musique

Son album boycotté par les plateformes, Lorenzo se justifie : « J’ai juste joué avec leurs règles »

Son album boycotté par les plateformes, Lorenzo se justifie : « J’ai juste joué avec leurs règles »

Après avoir publié son album dans une forme totalement inédite sur les plateformes de streaming, Lorenzo a rapidement dû revenir sur sa décision. Il y a peu, le rappeur breton s’est expliqué sur les réseaux sociaux.

« On aura quand même marqué l’histoire à notre façon »

Le 2 décembre dernier, Lorenzo a dévoilé le dernier album de sa carrière, Légende Vivante. Le rappeur de Rennes avait choisi une stratégie bien particulière sur les plateformes de streaming pour booster ses ventes. Les morceaux de l’artiste étaient ainsi divisés en quatre parties de trente secondes chacune. Face à ce choix, l’opus a rapidement été enlevé de Spotify, alors qu’Apple Music avait tout simplement refusé de publier le disque. Dans la foulée, Lorenzo a été obligé de republier son album dans un format normal sur les plateformes.

Sur Instagram, le rappeur déclare, dans des propos retranscrits par Interlude : « Toute l’industrie musicale était en sueur ce matin. Toutes les plateformes ont supprimé mon album. Je ne sais pas qui j’ai énervé, mais je n’ai pas énervé les bonnes personnes. J’ai remis l’album, et en plus je l’ai remis en entier, il n’y a plus de coupure. J’avais le droit de faire tout ça, j’ai juste joué avec leurs règles. En vrai, le Snep et les plateformes, vous devriez me remercier, parce que j’ai trouvé la faille dans votre système. Maintenant, vous allez pouvoir la corriger. On aura quand même marqué l’histoire à notre façon. Là, il va y avoir des réunions, ils vont être obligés de changer les règles et tout ça à cause de moi. J’adore ça foutre la m*rde. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT