Actualités Musique

Rohff, son concert aux Comores en images ! (VIDEO)

Rohff, son concert aux Comores en images ! (VIDEO)

Découvrez la vidéo l’enfant du pays partie 2 où Rohff est en concert au stade de Moroni et en visite dans plusieurs lieux symboliques de l’Archipel.

La deuxième partie de L’enfant du pays, le reportage consacré au voyage de Rohff aux Comores, est enfin disponible. Dans cette vidéo de 35 minutes, nous sommes aux côtés de Rohff, l’artiste, le rappeur, certes…mais aussi de Housni, l’homme, le comorien qui se livre comme jamais devant la population de l’archipel. Cette partie 2 commence fort puisque c’est sur scène que l’on retrouve R.o.h.2.f face à un public conquis et en folie.

Un concert d’anthologie

On le découvre dans toute sa splendeur retraçant sa carrière avec ses nombreux classiques et ses titres plus récents. Ainsi, Rohff rappe et chante des morceaux choisis par ses soins : k-sos musik, trop chaud, wesh zoulette, street celebration, que pour les vrais, j’arrive, qui veut ma peau, progress, rien à prouver, k-sos for life, qui est l’exemple, TDSI, darwah, la puissance, l’intro de la fierté des nôtres, le son qui tue, Ca fait plaisir, zone internationale, code 187, le son de la hagra, bollywood style, rap game, comoriano, regretté (lors duquel il rend un hommage émouvant aux comoriens disparus lors des drames qui ont frappé l’archipel ces dernières années), j’accélère, hysteric love, thug mariage, la grande classe et enfin dirty hous’. Au passage, au cours du concert, Rohff egratigne Booba avec la complicité de son public comorien, fait une dédicace à Soprano (son compatriote) en jouant son tube A la bien et descend dans la fosse pour serrer les mains et ainsi faire plaisir à tous ses fans qui avaient longtemps attendu ce moment.

Un ambassadeur attaché aux symboles

Le lendemain du show, Rohff rend visite aux employés et aux patients de l’hôpital El-Maarouf à Moroni avant de se rendre à un déjeuner spécialement organisé pour sa venue, chez le ministre de l’Intérieur des Comores. Après s’être rassasié, « l’enfant du pays » se voit reçevoir un billet rare de collection des mains du gouverneur de la banque centrale de l’Archipel. Ce dernier raconte d’ailleurs une anecdote sympathique les concernant Housni et lui lorsque les deux vivaient encore à Vitry. Par la suite, le périple de l’artiste se poursuit puisqu’il se rend cette fois-ci dans un lieu symbolique : son village natal M’Beni où il rend visite à sa grand-mère et se laisse aller à un discours sincère et touchant : « Laissez moi vous dire ce que j’ai dans le coeur.Je suis heureux. Depuis avant-hier. J’ai entendue la chanson que vous m’avez faite à l’aéroport. J’ai vu comment vous m’avez reçu au concert. J’ai une grande fierté car je ressens que je suis votre enfant et votre frère. Je vois que vous êtes là pour moi. Et je vous en remercie. » Enfin, Rohff achève ce voyage avec une invitation à dîner chez le vice-président des Comores avant de se rendre à l’aéroport, le coeur serré, pour s’envoler vers la France. L’homme confie avoir vécu « un moment court mais intense, mémorable et magnifique« .

Rohff – L’Enfant du pays partie 2 :

Le nouvel album de Rohff est d’ores et déjà dans les bacs et sur iTunes : https://www.booska-p.com/re/h9673f6a38. Restez branchés sur Booska-p pour découvrir le nouveau clip Déterminé extrait de ce projet. Pour toute l’actualité du rap français, abonnez-vous à la page facebook Booska-p et suivez-nous sur le compte twitter Booska-p.

L’interview PDRG de Rohff est désormais disponible en intégralité sur Booska-p :

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT