Actualités Musique

Captaine Roshi et Black D parés pour l’« Opération CDL » [VIDEOCLIP]

Captaine Roshi et Black D parés pour l’« Opération CDL » [VIDEOCLIP]

Ca sent bon cette histoire…

Une belle collab’ pour un beau projet. C’est ce qu’annonce le banger survolté que l’on découvre aujourd’hui. Prenez Captaine Roshi, rappeur du 94, et Black-D issu du collectif XVBARBAR, alliez-les et vous obtiendrez une pépite baptisée Opération CDL, premier extrait d’une compilation à venir.

À LIRE AUSSI 
Captaine Roshi et Key Largo passent à l' « Attaque » [VIDEOCLIP]

Premier coup pour la compilation CDL

Les compilations redeviennent des formats à la mode. Le label Himalaya Records l’a bien compris et entame les hostilités. Pour le premier extrait d’une compilation qui portera le nom CDL, Captaine Roshi et Black-D du XV se sont associés pour le clip Opération CDL. Un banger qui pue la street sur lequel les deux artistes mettent la prod’ à rude épreuve, entre adlib et flows trap survoltés. Tourné de nuit face à la caméra de S7veneyes, le clip enchaîne les plans : sur le parking, en équipe, en soirée, tout est sous contrôle.

La compilation CDL dévoilera d’abord quelques singles. Cette première ogive sonore donne le ton, et ouvre le bal pour un projet multi-artistes qui accueillera de sacrés noms, notamment Chily, Bolemvn, Georgio, Isha, Hooss, ALP et Niro.

Une habile connexion

Black-D profite de ce single pour faire son retour, lui qui a par le passé assuré des featurings avec Dinor, Barack Adama, Cheu-B (que l’on peut d’ailleurs apercevoir dans le clip) ou encore Alkpote (sur Jeune Igo pour Les Marches de l’Empereur Saison 2) et frappe fort. A ses côtés, Captaine Roshi, qui livrait récemment sa première mixtape Attaque. Un projet présentant le personnage, au délire hyper-singulier comme il l’expliquait au cours d’un portrait pour notre média : « Mon style, ça a vraiment à voir avec mon humeur. Cela dépend de ce que tu vis, moi je m’inspire énormément de ce que je vois et de mes potes. Pour ce qui est des flows, je peux réutiliser la voix bizarre que va faire un pote pour délirer. Parfois, je transforme ça pour l’utiliser dans un son car je suis toujours dans la bonne humeur. Même quand j’écris un texte triste, je souris. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT