Actualités Musique

André Manoukian compare Jul, B.B Jacques et Gazo à des écrivains et à des philosophes

André Manoukian compare Jul, B.B Jacques et Gazo à des écrivains et à des philosophes

Dans le Versus de GQ, l’ancien juré de Nouvelle Star a donné son avis sur le rap français. Et il s’est permis des comparaisons assez surprenantes.

« Gazo, il faut qu’il chante »

André Manoukian regarde le rap français avec un œil neuf. Dans le Versus de GQ, le musicien a jugé le rap français et a apporté son expertise et ses connaissances musicales, historiques et culturelles. Lorsqu’il entend Mauvaise Nouvelle de BEN plg, l’ancien juré de Nouvelle Star fait un parallèle entre le rappeur et Ludwig van Beethoven : « Il parle de ses problèmes, de sa tête, de son enfermement. Il dit « je ». Beethoven est le premier qui dit « je » dans la musique classique. »

Le musicien compare Jul à Gilles Deleuze et à sa théorie de la musique liée à son territoire. Le Phocéen reste attaché à « son coin et à ses quartiers de Marseille », ce qu’il fait transparaitre dans sa musique et ses clips. « Jul et Gilles Deleuze, même combat » conclut le musicien. B.B Jacques a le droit, lui, à son parallèle avec Balzac et avec la tragédie grecque : « Il raconte sa condition humaine. On est dans quelque chose de Grec dans le sens antique et tragique du terme. »

Enfin, l’auteur-compositeur est assez surpris par Gazo : « Sa voix est tellement puissante qu’on s’attend à ce qu’il pose un truc épique et puis en fait, le gars, il est juste sur son petit egotrip. D‘une certaine manière, on dirait un gros dur qui est en train d’exploser son cœur. Mais il faut qu’il chante ce gars-là. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT