Dossiers

Qui sont les flics les plus cools du cinéma ?

Qui sont les flics les plus cools du cinéma ?

Un classement qui donnerait presque envie d’appeler le 17…

Pour quiconque s’étant un jour rendu dans un commissariat, « cool » n’est pas nécessairement le premier mot qui vient à l’esprit.

Dans les films, c’est une autre paire de manche. Pas de paperasse, pas de bavure, pas de procédure, des horaires à la carte, tous les jours il se passe des trucs… c’est à se demander s’il existe un métier plus utile et palpitant.

La preuve avec ce top des justiciers que vous ne croiserez jamais IRL.

À LIRE AUSSI 
Qui sont les 15 personnages les plus cools des films de Tarantino ?

15. Mr. Orange

Interprété par Tim Roth dans Reservoir Dogs en 1992.

Durant sa courte pige du mauvais côté de la loi, Freddy Newandyk (c’est son vrai nom) aura donc appris que laisser un pourboire à la serveuse n’est pas une option, que Madonna ne chantait pas seulement l’amour dans Like A Virgin, et qu’une bonne anecdote bien racontée ouvre toutes les portes dans le monde criminel.

Ça, et puis aussi à porter le costume pour le dernier jour de sa vie.

14. Ken ‘Hutch’ Hutchinson

Interprété par Owen Wilson dans Starsky & Hutch en 2004.

Personnage plutôt falot dans la série télé, il a été retravaillé pour ses débuts sur grand écran.

Plus roublard, plus noceur (il sait sortir sa guitare quand il faut) et franchement du genre à avoir les doigts qui collent aux billets (quand bien même il s’agit des billets d’un mort), il fait parfaitement contrepoids à la permanente de son très strict compère Ben Stiller.

Dommage qu’il danse moins bien.

13. Marion ‘Cobra’ Cobretti

Interprété par Sylvester Stallone dans Cobra en 1986.

Croyez-le ou non, mais le scénario de Cobra est celui qui a servi de base à celui du Flic de Beverly Hills.

Entretemps Sly est cependant passé par là pour exiger d’être renommé « le cobra de Détroit », porter des Ray-Ban de la taille de celles de Michael Jackson, apparaître dans chaque scène un cure-dent à la bouche, et faire customiser la crosse de son flingue.

À l’époque cela faisait son petit effet (aujourd’hui un peu moins).

12. Norman Stansfield

Interprété par Gary Oldman dans Leon en 1994.

« J’aime ces petits moments calmes avant la tempête. »

Clairement plus dérangé qu’autre chose, on peut reprocher ce que l’on veut à cet amoureux des prologues Beethoven, sauf de manquer d’ardeur au travail, lui qui dézingue femmes et enfants dans l’allégresse la plus totale.

Bref, c’est pas le commissaire Gordon des Batman de Nolan.

Et puis bon, personne ne meurt avec autant de flegme que Gary Oldman.

11. James Carter

Interprété par Chris Tucker dans Rush Hour (1998), Rush Hour 2 (2001) & Rush Hour 3 (2007).

Du racisme anti-noichis, Brett Ratner, des ensembles full cuir… si la trilogie des Rush Hour n’est pas complétement à vouer aux gémonies, c’est en majeure partie grâce à la gouaille du détective James Carter, qui, non-content d’être le parfait homonyme du 39ème président des États-Unis, ne rate jamais une occasion d’imiter Michael Jackson (quand bien même « il kicke avec la mauvaise jambe »).

10. Martin Riggs

Interprété par Mel Gibson dans L’Arme fatale (1987), L’Arme fatale 2 (1989), L’Arme fatale 3 (1992) et L’Arme fatale 4 (1998).

Rayon agité du bocal toujours, plus la tétralogie avance, plus l’équipier préféré de Roger Murtagh se mue en type sympa et marrant.

Bon attention, cela ne change absolument rien au fait qu’il n’arrête jamais grand monde et cause des millions de dollars de dégâts matériels partout où il pointe le bout de son nez

Bonus : sa meuf Lorna est aussi barrée que lui (santiags, cicatrices et coups de pieds retournés sur commande).

9. John McLane

Interprété par Bruce Willis dans Piège de cristal (1988), 58 minutes pour vivre (1990) et Une journée en enfer (1995), le reste ça compte pas.

L’idée de départ de la série de Die Hard, c’est de mettre en scène un type normal qui se retrouve au mauvais endroit au mauvais moment – genre un réveillon de Noël qui vire à la prise d’otages terroriste.

Demi-sourie en coin, Bruce Willis rajoute à la formule un zeste de décontraction qui n’appartient qu’à lui, qu’il évite les rafales balles comme Neo dans Matrix ou balance toujours au bon moment des one-liners de cowboy (« Yippee Ki Yay »).

8. Jack Slater

Interprété par Arnold Schwarzenegger dans Last Action Hero en 1993.

Parodie de flic de cinéma, « le célèbre Arnold Alberschweitzer » vit dans une réalité où toutes les filles sortent d’une école de mannequinat, où fumer cigares sur cigares ne provoque pas le cancer et où les gentils gagnent toujours à la fin.

Forcément, ça met à l’aise pour aller en découdre avec un Charles Dance pas encore Tywin Lannister dans Game of Thrones, ou réinterpréter Hamlet au Uzi mitrailleur.

7. Sonny Crockett

Interprété par Colin Farrell dans Miami Vice en 2006.

Là où le Sonny Crocket de la série télé des années 80 (celui toujours sapé en blanc/pastels, qui vit sur un yacht et qui entre les épisodes enchaîne les brushings) aurait amplement mérité la première place de ce classement, le Sonny Crocket du film doit se contenter d’un strapontin.

Moins porté sur les douceurs de la vie (le mec lâche pas un smile en 132 minutes), malgré sa moustache de Mexicain et son mulet il s’en tire toutefois avec les honneurs notamment en invitant la zouz du boss de fin à boire des mojitos à Cuba.

6. Karen Sisco

Interprétée par Jennifer Lopez dans Hors d’atteinte en 1998.

Miami toujours, le meilleur rôle de J.Lo (déso de l’avoir outrageusement oubliée ici).

Marshal hermétique aux petits arrangements avec la loi, en dehors des heures de service elle porte cependant comme personne le jersey NFL du Dolphin Dan Marino (Tom Brady avant l’heure), s’y connaît assez en ciné pour rendre captivante une conversation dans un coffre, et envoie bouler les relous comme personne.

Dommage qu’elle ait cette manie de toujours tirer sur ses ex.

5. Mike Lawry

Interprété par Will Smith dans Bad Boys (1995), Bad Boys II (2003) & Bad Boys For Life (2020).

Rappelez-vous, sur l’affiche du premier opus le nom de Martin Lawrence est celui qui apparaissait en premier. Avant même le défilé du générique, il était pourtant clair pour tout le monde, qu’entre deux explosions, la caméra de Michael Bay était là pour transformer l’ado freluquet du Prince de Bel-Air en star du box-office.

Des blagues, des plans au ralenti et un placement de produit pour Porsche plus tard, et bim, le tour était joué.

Qu’importe la qualité douteuse du film et de ses suites, ou le fait que Smith se complaise dans le même rôle depuis 25 ans.

4. Alonzo Harris

Interprété par Denzel Washington dans Training Day en 2001.

Pourri jusqu’à la moelle, le « King-Kong du ghetto » n’est pas celui que l’on aimerait croiser mal luné pour un contrôle de papiers.

Question dégaine en revanche, le mec est badass, et pas qu’un peu : Still D.R.E. à fond dans la caisse, duo de flingues chromés et Eva Mendes en plan couette.

De quoi presque donner envie aux voleurs de jouer aux gendarmes.

3. Frank Bullitt

Interprété par Steve McQueen dans Bullit en 1968.

Pas le policier le plus rigolo de la liste et de surcroît l’un des rares dont le job est consciencieusement montré à l’écran (pour l’anecdote McQueen s’est formé auprès de l’inspecteur qui a enquêté sur le Tueur du Zodiaque, celui-là même qui est interprété par Mark Ruffalo dans le film de David Fincher).

Pourquoi donc ce podium ? Tout simplement parce que sans lui la moitié des garçons de sa génération n’aurait pas passé le permis de conduire s’ils ne l’avaient pas vu déambuler dans les rues de San Francisco en Ford Mustang GT ou en Triumph Bonneville avec Jacqueline Bisset calée sur le siège passager.

2. Johnny Utah

Interprété par Keanu Reeves dans Point Break en 1991.

Moins cool que Bodhi, Johnny n’en vit pas moins sa meilleure des vies à compter de ce jour où pour une raison obscure son n+1 s’est mis en tête qu’il devait infiltrer la communauté des surfeurs californiens afin de coffrer un gang de braqueurs.

Dès lors, il se pointe planche sous le bras au bureau, passe son premier tube en même pas une semaine, s’embrouille sous la douche avec le chanteur des Red Hot Chili Peppers et sort avec la brune aux cheveux courts la plus hot du coin.

Tout ça en étant payé à la fin du mois.

1. Axel Foley

Interprété par Eddy Murphy dans Le Flic de Beverly Hills (1984), Le Flic de Beverly Hills 2 (1987) & Le Flic de Beverly Hills 3 (1994).

Mais quelle année que cette année 1984 pour les blockbusters : Terminator, Ghostbusters, Gremlins, Karate Kid, Indiana Jones… les dollars ont plu comme jamais.

Et bien figurez-vous que tous se sont fait coiffer sur le poteau au box-office par un inconnu débarqué de son Detroit natal pour interviewer Michael Jackson pour foutre le souk dans les beaux quartiers de L.A. (« Achmed ? Achnell ? Achwell ? »).

Alors oui tout n’a pas peut-être pas aussi bien vieilli que dans nos souvenirs, mais le simple fait que 36 ans après la sortie du film, et malgré un troisième volet indigne, une suite devrait voir le jour en dit long sur la côte de sympathie du personnage.

À LIRE AUSSI 
Qui sont les 15 personnages les plus cools des films de Tarantino ?

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT