Geek

Twitter tranche : Elon Musk doit vendre 10 % de ses parts dans Tesla

Twitter tranche : Elon Musk doit vendre 10 % de ses parts dans Tesla

Une énième excentricité ?

Elon Musk est vexé qu’on en veuille à son argent. Sur Twitter, il a laissé les internautes décider du futur d’une partie de sa fortune.

À LIRE AUSSI 
Toujours plus loin : Elon Musk est plus riche que la Finlande

L’objectif : payer des impôts

Cette semaine, l’homme le plus riche de monde a lancé un sondage sur Twitter, demandant à tous les internautes de répondre à la question suivante : doit-il, oui ou non, vendre 10 % de ses parts dans Tesla afin de payer des impôts sur cette vente ? Après deux jours et plus de 3,5 millions de votes enregistrés, Twitter a donné son verdict : le « oui » l’a emporté avec 57,9 % des voix. « Je me conformerai au résultat quel qu’il soit » avait promis Elon Musk dans un autre tweet avant de préciser : « Notez que je ne reçois ni salaire, ni bonus en cash d’aucune sorte. Je ne possède que des actions, la seule façon pour moi de payer des impôts personnellement est donc de vendre des actions. »

Cette initiative a été pensée en réponse à une proposition de loi d’un groupe de parlementaires démocrates qui visait à taxer davantage les citoyens les plus riches, notamment sur leurs actions. Une velléité bien évidemment critiquée par le premier homme à avoir franchi la barre des 300 milliards de dollars de fortune personnelle : « Ils finissent par épuiser l’argent de tous les autres et viennent chercher le vôtre » avait-il écrit dans un tweet. « Ces derniers temps, on parle beaucoup des gains non réalisés comme d’un moyen d’éviter les impôts. Je propose donc de vendre 10 % de mes actions Tesla. » avait-il donc proposé en réponse.

Elon Musk peut souffler : l’administration Biden a retoqué ce projet de loi.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT