Kodak Black : accusé d'agression sexuelle, il risque 30 ans de prison

Et si le rappeur retournait déjà en prison ?

par Ben

Finalement, l’avenir de Kodak Black pourrait à nouveau s’assombrir. Sorti de prison en juin dernier après avoir purgé à peine un tiers de sa peine, l’interprète de Tunnel Vision pourrait finalement revenir au point de départ. Aux dernières nouvelles, il risque d'écoper d’une peine de 30 ans d’emprisonnement pour une affaire d’agression sexuelle.

 

Kodak Black, de retour dans le game en 2047 ?

 

Plus précisément, le grand jury du Comté de Florence a décidé en début de semaine d’inculper le rappeur pour agression sexuelle du premier degré. Les faits remontent au mois de février 2016, alors que l’artiste, de son vrai nom Dieuson Octave, donnait un concert dans une boîte de nuit du Comté de Florence (Caroline du Sud). Sur place, il aurait agressé une adolescente, qui aurait rapporté les faits à l’infirmière de son école, nichée dans le Comté de Richland. Pour ces faits, Kodak Black risque donc une (très) longue peine : jusqu’à 30 ans de prison.

 

Une carrière compromise ?

 

En août dernier, un porte-parole du bureau du shérif du Comté de Florence expliquait aux médias locaux que « d’après l’enquête menée à propos des évènements du 7 février 2016, Octave est présumé avoir agressé sexuellement la victime dans un hôtel de la ville de Florence ». Des détails supplémentaires de l’agression avaient été rendus publics un peu plus tard dans l’année, en novembre 2016, n’arrangeant en rien au cas du jeune rappeur (il est âgé de 20 ans). Quoiqu’il en soit, sa carrière pourrait prendre un tout autre tournant si jamais il était reconnu coupable. Très productif en cette rentrée 2017, il avait publié son premier album, Painting Pictures, un peu plus tôt dans l’année. Les retours, largement positifs, laissaient présager des suites prometteuses.

Donne ton avis

Auteur

Ben : (3585 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

X FERMER