Actualités Sport

Où s’arrêtera « Matuidi Charo » ?

Où s’arrêtera « Matuidi Charo » ?

Le milieu de terrain surprend autant qu’il impressionne…

A ce rythme-là, il va faire de Charolife un disque de diamant ! Buteur chaque semaine ou presque depuis la reprise, que ce soit sous les couleurs du PSG ou celles de l’équipe de France, Matuidi célèbre ses réalisations par la danse du Charo, une gestuelle popularisée par Niska dans un morceau à la gloire du joueur parisien. Milieu de terrain défensif de formation, Matuidi se mue désormais en buteur de talent aux multiples qualités…En témoigne sa reprise de vollée face à la Serbie (2-1). A l’image d’un X-Men, il semble en perpetuelle mutation et capable de saisir les pouvoirs de ceux qui l’entourent. Depuis maintenant 4 ans qu’il est au PSG, l’ancien stéphanois n’a de cesse de progresser au contact des plus grands… Au point que l’on se demande où va-t-il s’arrêter ?!

Un charo made in Paname

Longtemps, la plèbe ne voyait en lui qu’un simple « bon joueur de Ligue 1 », sans avoir idée du potentiel exceptionnel qui restait en sommeil. Bien que né à Toulouse, l’international tricolore est un produit 100% parisien. A 3 ans, il fait ses premières touches de balles au sein de son quartier dans la ville rose avant de rejoindre la région parisienne et l’US Fontenay, puis le CO Vincennes et Creteil-Lusitanos, en qualité… d’attaquant. Repéré par le PSG, il préfère intégrer l’INF Clairefontaine à tout juste 15 ans afin d’y terminer sa formation. Un an plus tard, l’OL courtise le joueur qui préfère rallier Troyes et ses équipes de jeunes. Lancé dans le monde professionnel en 2004 par Jean-Marc Furlan, Matuidi fait ses gammes en Ligue 2 avant de découvrir l’élite un an plus tard sous les mêmes couleurs. Après 2 saisons de Ligue 1 passées dans l’Aube, il rejoint Saint-Etienne pendant 4 ans. Chez les verts, il se construit une solide réputation sans pour autant atteindre le niveau international. Suffisant néanmoins pour rejoindre le PSG à l’été 2011, juste avant l’arrivée des Qataris.

Le dernier souvenir du passé

Seul véritable rescapé du PSG pré-QSI, Blaise Matuidi a su sauver sa place en hissant son niveau de jeu de manière aussi inattendue que spectaculaire. Disposant d’une maturité et d’une force de travail sans pareil, il apprend entourés de champions dont il est aujourd’hui devenu l’égal. Celui que l’on condamnait hâtivement au banc de touche et à un départ, précipité lors de l’arrivée des stars du nouveau PSG, a finalement trouvé une place de titulaire indiscutable à Paris et en Equipe de France. Encensé par ses différents coachs, Matuidi a longtemps excélé dans son rôle de milieu récupérateur infatigable avant d’élargir progressivement sa panoplie. Aujourd’hui capable de se projeter vers l’avant et de finir les actions, il s’invite parmi les tous meilleurs milieux de terrains du monde… A seulement 28 ans, ça ne pourrait être que le début.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT