Rap US

The Weeknd enflamme le Super Bowl avec un show dantesque !

The Weeknd enflamme le Super Bowl avec un show dantesque !

The Weeknd lui aussi a gagné le match.

A l’occasion du Super Bowl, opposant ce dimanche 7 février les Tampa Bay Buccaneers aux Chiefs de Kansas City, The Weeknd a assuré le fameux show de la mi-temps, succédant aux prestations d’artistes comme Michael Jackson, Prince ou Beyoncé.

À LIRE AUSSI 
The Weeknd aurait-il totalement changé de visage ?

Un spectacle XXL

Le Super Bowl 2021 prenait place hier soir, dimanche 7 février, au Raymond James Stadium de Tampa, en Floride. Le match a été remporté assez largement par les Buccaneers de Tampa Bay et la démesure de la compétition s’est aussi manifestée à la mi-temps de la rencontre avec le spectacle musical proposé par le chanteur Canadien. Ce show événement réputé de par l’historique de ses prestations et l’audience qu’elle draine appartenait cette année à Abel Tesfaye qui, selon Billboards, a investi de sa fortune personnelle une coquette somme avoisinant les 7 millions de dollars pour réaliser le show sur-mesure qu’il avait en tête, celui dont il rêvait. Ce fut une réussite puisque l’artiste s’est approprié l’espace comme rarement cela fut fait auparavant (il faut dire que l’enjeu ici était surtout de séduire le public télévisuel, la foule ayant assisté physiquement au show étant passé de 65 000 à 25 000 personnes avec les restrictions sanitaires).

The Weeknd a entamé cette mi-temps avec un medley de classiques de sa discographie, Starboy, The Hills, Can’t Feel my Face, I Feel It Coming, avant d’enchaîner sur le morceau qui est aussi son dernier clip en date, Save Your Tears, issu de son dernier album After Hours. Puis ce fut Earned It. Le tout en investissant différentes mises en scène, recréant d’abord Las Vegas et la direction artistique du décor de son clip Blinding Lights, se perdant dans un Palais des Glaces de néons dorés, puis rejoignant une chorale Gospel et plus tard un orchestre de violons. Le chanteur a conclu le show sur le gazon du terrain avec une centaine de danseurs arborant le fameux bandage tiré de l’univers d’After Hours pour interpréter Blinding Lights, qui s’est terminé sur un feu d’artifice. Le tout en un peu moins de 15 minutes… Chapeau !

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT