Rap US

Ecoutez « Life Is Beautiful », le nouvel inédit de Lil Peep [SON]

Ecoutez « Life Is Beautiful », le nouvel inédit de Lil Peep [SON]

Les inédits du rappeur s’enchaînent.

Peu de temps après Cry Alone et Runaway, c’est un nouvel inédit de Lil Peep qui fait surface sur la toile. Le titre en question, intitulé Life Is Beautiful, a été écrit en 2015.

À LIRE AUSSI 
Trois albums et un documentaire sur Lil Peep pourraient bientôt sortir

Un nouveau single de Lil Peep en fuite

Dernier single en date de l’album posthume à venir de Lil Peep, et qui fera suite à Come Over When You’re Sober, Life Is Beautiful est disponible. Le morceau est à découvrir sur la plupart des plateformes de streaming. Les fans du rappeur pourront même en découvrir une version spéciale, mise en image et façonnée par Mezzy, qui fut pour l’anecdote l’un des fidèles collaborateurs de Lil Peep. Liza Womack, la mère de Peep, a tenu à s’exprimer sur le titre : «Gus [le prénom de Lil Peep] avait écrit la chanson Life is Beautiful au printemps 2015. […] Il aimait tellement ce morceau qu’il avait travaillé avec un ami afin de créer un clip. Je pense que Gus était fier de cette chanson». Depuis son décès le 15 novembre 2017, Lil Peep a fait l’objet de nombreuses initiatives. Titres inédits, clips, etc. Et ça devrait continuer. L’album Come Over When You’re Sober Pt. 2 sera disponible le 9 novembre prochain, et inclura les titres Sex with My Ex, 16 Lines, White Girl, etc. Plus encore : Terrence Malick, le réalisateur à l’origine de La ligne rouge, devrait accoucher d’un documentaire axé sur le rappeur. Le NY Times évoque dans la foulée la possibilité de voir 3 projets supplémentaires émerger sur le moyen terme, dont des titres inédits produits par Diplo et Harry Fraud.

Un clip réalisé par la mère du feu-rappeur

Il y a quelques jours de cela, le feu-rappeur faisait là encore les gros titres, cette fois pour un clip inédit réalisé… par sa mère ! Cette dernière, avec l’aide de Steven Martens, a pris l’initiative de mettre en image le titre Runaway écrit par son fils peu de temps avant son décès. Paradoxalement, le single avait servi au rappeur pour faire état de son dégoût de l’être humain, et de la solitude qui le rongeait alors.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT