Actualités Lifestyle

Le prix des sneakers pourrait grimper en flèche cet hiver

Le prix des sneakers pourrait grimper en flèche cet hiver

Il va falloir mettre la main au porte-monnaie.

La crise du Covid devrait également impacter le secteur des sneakers. En effet, le confinement appliqué dans le sud du Vietnam, touché de plein fouet par la pandémie, pourrait bien faire grimper en flèche le prix des baskets, et plus encore des modèles Nike.

À LIRE AUSSI 
Nike dévoile la plus belle Air Max 90 de l'année

Des sneakers plus rares et plus chères ?

Les sneakers à la virgule vont sans doute pâtir de plein fouet du confinement partiel en cours au Vietnam. C’est en effet là-bas, et plus précisément du côté de Hô Chi Minh-ville, que la marque au Swoosh fait produire une grande majorité de ses baskets. Mais voilà, l’arrivée sur place du variant delta sème le trouble, d’autant que seuls 9% des Vietnamiens ont reçu une première dose du vaccin. Face au durcissement de ton appliqué par les autorités locales, la capitale économique du pays Hô Chi Minh-ville encaisse, et Nike dans la foulée. L’équipementier fait face à une fermeture des usines de production, alors que la moitié des sneakers Nike sont estampillées «made in Vietnam.» Mais la firme de Beaverton n’est pas la seule à se retrouver partiellement coincée. adidas et Puma sont eux aussi très dépendant du Vietnam. Les pénuries de matières premières n’arrangent rien non plus, de même que la hausse spectaculaire des tarifs du fret maritime, multiplié par 4 pour transporter des sneakers du Vietnam en Europe. En conséquence de quoi les spécialistes tablent sur une montée du prix des sneakers en fin d’année, du fait de quantités plus faibles et de délais de livraison qui s’allongent. A voir dans quelles proportions, mais il se pourrait également que les prix sur le marché gris s’envolent…

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT