Rap US

Pour Raekwon, l’album Wu-Tang Forever n’est pas un classique

Pour Raekwon, l’album Wu-Tang Forever n’est pas un classique

De l’avis de Raekwon, l’album Wu-Tang Forever publié dans le courant de l’année 1997 ne serait pas à ranger dans la catégorie des classiques.

Un classique discutable ?

Sans doute Wu-Tang Forever n’est pas apprécié à sa juste valeur. Ayant eu à l’époque pour défi de prendre la relève de l’incontournable Enter the Wu-Tang (36 Chambers), soit rien de moins que l’une des pierres angulaires du hip-hop, ce long format est mine de rien l’avant-dernier projet du groupe sur lequel Ol’ Dirty Bastard apparaîtra de son vivant.

Porté par des titres tels que Triumph, It’s Yourz ou encore l’hypnotisant Reunited, le double album vendu à 612 000 copies en première semaine ne serait pourtant pas un classique à proprement parler du point de vue de Raekwon : « C’est 50-50 avec celui-là. Je pense à la fois que c’est un bijou, et que ça n’en est pas un. La raison qui fait que je pense que c’est un classique, c’est parce qu’à l’époque, on a réussi à apporter quelque chose de différent en tant que collectif Wu-Tang. Ce qui fait que ce n’est pas un classique, c’est que nous n’avons pas tous été impliqués à 100% sur la partie créative. […] Donc tu vois, à partir du moment où nous n’avons pas tous mis notre patte, automatiquement, ce n’est pas un classique, parce qu’il n’y a que la moitié d’entre nous là-dedans. »

Dans la foulée, Raekwon expliquera que durant la création de l’album, le Wu était devenu tellement célèbre que certains membres ne se déplaçaient même plus en studio.

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT