Ronaldinho en prison à cause d'un faux passeport ?

Privé de passeport par la justice brésilienne fin 2018, R10 est dans de beaux draps.

par Leo

Officiellement à la retraite depuis janvier 2018, Ronaldinho continue de faire des siennes. Ambassadeur du FC Barcelone depuis février 2017, le Ballon d'Or 2005 avait déjà fait parler de lui à la fin de l'année 2018 pour ne pas avoir réglé une amende de 2,5 millions de dollars, suite à la construction d'une jetée au bord d'un lac dans une zone protégée. L'ex-barcelonais avait été privé de son passeport brésilien à l'époque et s'est fait épingler mercredi au Paraguay, pour une falsification de documents d'identité. Ronnie pourrait passer quelque temps derrière les barreaux si la situation n'évolue pas. 

A lire aussi :

Le design du prochain maillot du PSG a fuité [PHOTOS]

Ronaldinho et son frère suspectés d'être en possession de faux passeports

Rendu dans le pays de José Luis Félix Chilavert pour assurer la promotion de son livre, le champion du Monde 2002 s'est retrouvé embarqué dans une drôle d'affaire. Sans passeport brésilien depuis le retrait de ce dernier par la justice auriverde, Ronaldinho a vu son hôtel d'Asuncion être perquisitionné par la police paraguayenne mercredi. Selon ESPN Brazil, Ronnie et son frère sont accusés d'être rentrés dans le pays avec de faux passeports, qu'ils auraient réussi à avoir il y a quelques mois de cela grâce à un homme d'affaire brésilien, Wilmondes Sousa Lira, qui est actuellement en détention. Le ministre de l'Intérieur du Paraguay, Euclides Acavedo, a assuré à la chaîne de télévision que les deux hommes « coopèrent et se déclarent innocents ». 

Les deux hommes ont l'interdiction de quitter leur hôtel

Comme l'a confirmé le média brésilien, la légende auriverde et son frère Roberto ont reçu de la justice paraguayenne une interdiction de quitter leur hôtel dans la capitale du pays tant qu'ils sont sous le coup d'une enquête. Euclides Acavedo, dans l'interview donnée à ESPN, a aussi déclaré : « Ronaldinho devra être entendu jeudi à huit heures du matin au siège du parquet », annonçant aussi que les deux frères « disent avoir été trompés par Wilmondes Sousa Lira ». Suite à cette écoute, la justice décidera, ou non, d'arrêter Ronaldinho Gaucho et son frère. Les prochaines heures sont capitales pour l'ancien parisien.

A lire aussi :

Après la défaite au Clasico, réunion de crise au FC Barcelone !

Donne ton avis

Auteur

Leo : (469 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail