Voilà pourquoi Snoop a arrêté de rapper à propos de la mort

Snoop ne plaisante pas.

par Ben

C’est une question que les fans du Snoop D.O. Double G ont pu se poser : pourquoi le rappeur n’a-t-il plus évoqué la mort dans ses titres après avoir avait été jugé pour meurtre, puis acquitté, au début des années 90 ?

A lire aussi :

Snoop Dogg enterre le beef avec Eminem : « On est toujours potes »

Snoop, l’histoire d’une trajectoire

30 ans après ses débuts, Snoop Dogg pourrait servir de définition au principe de longévité dans le hip-hop. Ayant passé les époques sans sourciller, exception faite de quelques accrocs, le rappeur de Long Beach n’a pourtant pas évité les nombreuses remises en question. Dont une concernant ses lyrics et les sujets qu’il ne souhaitait pas ou plus aborder.

Invitée par Fatman Scoop dans le cadre d’un Instagram Live, la légende de la West Coast s’est livré sur son changement de paradigme après son acquittement« Un jour, moi et mon cousin Daz [Dillinger] allions au studio, et j’avais un titre en tête, Dave. D-A-V-E, Death After Visualizing Eternity [La mort après avoir visualisé l’éternité]. Donc, je voulais écrire un titre à propos de quelqu’un qui est mort et qui est revenu. A l’époque, j’étais dans les trucs de gangs, donc mon stylo m’a fait écrire Murder Was the Case, qui est l’histoire d’un membre de gang qui se fait tirer dessus et qui une fois sur son lit de mort scelle un pacte pour récupérer sa vie, mais il a croisé Dieu, et à la fin, il perd. »

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Le parallèle avec Biggie et 2Pac

Interrogé par Fatman Scoop sur le côté effrayant de la chose, Snoop évoquera Biggie, Pac et Cube : « Ce qui est fou, Scoop, c’est qu’à cette époque, moi, Tupac, Biggie, [Ice] Cube, tous les rappeurs du moment, on écrivait ce qu’on vivait. Certains rappaient la vie, d’autre la mort, ce que nous vivions. Sur mon deuxième album, Tha Doggfather, quand j’ai été acquitté, j’ai fait en sorte d’écrire sur la vie, parce que j’avais eu l’impression d’avoir tout écrit sur la mort. Quand j’ai commencé à travailler sur Tha Doggfather, j’avais perdu des fans, des potes, parce qu’ils voulaient que je reste gangsta. Ils voulaient que je glorifie tout ça, mais j’étais genre, quelqu’un a perdu la vie. Ma vie a changé. »

Donne ton avis

Auteur

Ben : (5960 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail

Top actus