Kanye West & Kim Kardashian : l'histoire d'un couple sans limite

A l'aube de leur très probable divorce, reprenons tout depuis le début...

par Aurelien B

Entre Kimberly Noel Kardashian et Kanye Omari West, il y a toujours eu comme une sorte d’évidence.

Entre celle qui à elle seule ou presque a redéfini les canons de la célébrité et celui qui aime à se présenter comme le « Shakespeare/Galilée/Steve Jobs/Léonard de Vinci » de son temps, l’époque ne pouvait pas rêver d’un couple plus emblématique.

Sincèrement épris l’un de l’autre, mais aussi et surtout de l’image que l’autre renvoie au monde, les Kimye comme ils ont très vite été surnommés ont vécu une décennie durant une vie digne des dieux de l’Olympe.

Une vie au centre de tous les regards, à mille lieux des préoccupations du commun des mortels. Une vie où la démesure est le maître-mot.

Retranchés sur le mont Calabasas, ces deux monstres de narcissisme et d’égo seraient pourtant sur le point de chacun voguer vers des horizons différents.

Certes, il n’y a pas lieu de crier que l’amour est mort, mais peut-être que cela mérite de retracer la chronologie d’une relation absolument unique en son genre.

A lire aussi :

Jay Z et Beyoncé : l'histoire du couple le plus puissant du rap

2002 ou 2003 : « Kim Kardijon »

La toute première fois que Kim Kardashian et Kanye West se sont croisés, Kim, 23 ans, travaillait comme assistante de Brandy et était mariée au producteur Damon Thomas, tandis que ‘Ye, 26 ans, officiait comme petite main des studios pour le compte de Roc-A-Fella.

« La première fois que j’ai rencontré Kanye c’était en 2002 ou 2003. Il enregistrait une chanson avec Brandy avec qui j’étais amie (sic). Je me souviens très bien avoir passé un peu de temps avec lui car ils tournaient une vidéo ensemble (en toute vraisemblance Talk About Our Love sorti en 2004 Ndlr). On s’est vu plusieurs fois, et il demandait à ses potes ‘Mais c’est qui cette Kim Kardijon ?’. Il ne connaissait pas mon nom. »

Très ironiquement, elle rencontrera ensuite Ray-J, ni plus ni moins que le petit frère de Brandy avec qui elle va tourner la sextape qui va la propulser sur le devant de la scène.

Longtemps fâchées, les deux femmes ont depuis enterré la hache de guerre.

2006 : le coup de foudre

En vacances en Australie, Kanye, qui est désormais reconnu comme un rappeur accompli, tombe sur une photo de Kim en compagnie de Paris Hilton dont elle était devenue entretemps l’assistante (elle lui rangeait son placard et lui massait les pieds).

« Je l’ai aimée le premier jour où je l’ai vue. Le jour où je suis tombé sur une photo d’elle et de Paris Hilton, je suis allé voir Don C. (son manager Ndlr) pour lui demander s’il connaissait cette ‘Kim Kardishawn’. »

Bon, on patauge un peu dans les dates et l’orthographe, mais ça avance.

2007 : « Kim Kardashian, Superstar »

Tournée en 2002 à Cabo San Lucas au Mexique, cette vidéo très explicite des ébats entre celle qui était jusqu’à présent « connue » pour être la fille de Robert Kardashian (l’un des avocats qui a défendu O. J. Simpson en 1995) et un obscur chanteur de r&b change la donne du tout au tout.

Le Kardashian universe, la friture vocale, le contouring, les Skechers Shape Ups, le premier milliard de Kylie... rien ne serait arrivé sans ce petit film de ses exploits.

Le rapport avec Kanye W. ? Pour l’instant grand-chose, si ce n’est que comme tout mâle un brin hétérosexuel, il a forcément dû tomber « par hasard » sur la cassette.

2008 : clic !

Aux commandes d’un sketch de marionnettes spécial Star Wars tourné pour la chaîne Comedy Central (hein ?), Kanye West insiste pour que Kimberly soit engagée dans le rôle de Princesse Leia.

Jamais diffusé, ce pilote intitulé Alligator Boots marque la toute première fois que le feeling est passé entre les deux, quand bien même ils étaient chacun en couple de leur côté (Kim avec le running back Reggie Bush, Kanye avec Amber Rose).

Ou comme l’a écrit l’intéressée en 2015 sur ses réseaux : « Nous nous sommes rencontrés avant ce projet, mais je peux dire que c’est la première fois que nous avons vraiment connecté. Ces photos sont vraiment drôles. »

Aucun des deux n’a cependant pris l’initiative de faire le premier pas... au grand dam de l’auteur du College Dropout qui en 2015 a confié au micro du Breakfast Club que l’histoire aurait pu être toute autre : « Si Kim était sorti avec moi dès que j’avais voulu être avec elle, il n’y aurait pas eu d’Amber Rose ».

Et de renchérir, gentleman, sur son ex : « C’est très dur pour une femme de vouloir se mettre avec quelqu’un qui a été avec Amber... Après elle, j’ai dû prendre trente douches avant de me mettre avec Kim. »

2009 : le début de l’offensive

Au mois de février, KK et KW se croisent à la fashion week new-yorkaise, ce qui n’est pas sans effet sur Kanye qui commence à avoir des papillons dans le ventre.

C’est ainsi qu’en avril, en featuring sur Knock You Down de Keri Hilson, il écrit son couplet en pensant très fort à elle (et un peu à Reggie Bush).

Extrait : « Tu as toujours été la pom-pom girl de mes rêves/Mais tu sors avec le capitaine de l’équipe de foot/Et moi qui faisais le clown en classe pour te faire rire (...) Tu devrais quitter ton petit copain maintenant ! »

Du coup, quand Noël est arrivé, Kanye y est allé de son petit cadeau fait avec le cœur.

Ou pour citer Kris Jenner, sa future belle-mère : « Il a pris une photo en ligne de Kim, l’a photoshopée pour coller une photo de lui à côté d’elle, puis lui a envoyé le montage. »

2010 : l’intronisation

Une chose en amenant une autre, Kanye se retrouve invité dans le spin-off Keeping Up With The Kardashians (KUWTK), Kourtney and Kim Take New York, où il vient visiter à plusieurs reprises le magasin de vêtements des deux sœurettes.

Toujours pas de chance pour lui, la cadette du clan K. est cette fois-ci en couple avec le basketteur Kris Humphries.

Sympa, elle déclare quand même face caméra que Kanye et elles sont « bons amis depuis longtemps » et qu’elle « respecte énormément ses goûts en matière de mode ».

Pas remis de ses émotions, quand le 22 novembre 2010 Kanye dévoile son cinquième album My Beautiful Dark Twisted Fantasy, la tracklist contient ni plus ni moins un poème dédié à sa muse, le premier couplet de Lost in the World (« You're my devil, you're my angel/You're my heaven, you're my hell/You're my now, you're my forever… »).

Il a néanmoins fallu attendre dix ans pour que l’information filtre, lorsque Kim a publié sur Instagram le post ci-dessous.

Légende : « Bon anniversaire MBDTF qui fête ses 10 ans. Pour ceux qui ne connaissaient pas l’anecdote sur Lost In The World... Kanye n’arrivait pas à écrire une partie des paroles, avant de réaliser qu’il pouvait emprunter le poème qu’il m’avait écrit sur la carte d’anniversaire de mes 30 ans. Swipez pour la voir. »

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

2011 : Kim mariée... avec un autre

Relégué au rang de best friend, Kanye encourage Kim à se lancer dans la chanson. Le résultat s’appelle Jam (Turn It Up), du mauvais Britney Spears de 2005 produit par The Dream.

Bon point pour tout le monde, le clip où Kanye y va de son apparition ne sort jamais.

Au mois de mai, nouveau coup de bambou, Kimberly se marie avec Kris Humphries lors d’un épisode spécial de KUWTK.

Kanye avait pourtant fait le max pour l’en dissuader : « Je me suis acheté un téléphone pour la première fois et je me suis mis à lui envoyer des photos de basketteurs qui autrefois étaient cools, mais qui aujourd’hui portent leurs pantalons au-dessous des bras. Et je lui disais que ce serait ça son futur. »

Bien que ses efforts n’aient pas immédiatement payé, 72 jours plus tard, l’ailier fort des Dallas Mavericks et la star de télé réalité officialisaient leur séparation.

2012 : enfin ensemble !

N’y tenant plus, en avril Kanye déclare sa flemme à la face du monde dans le morceau Cold.

« Je l’avoue, je suis tombé amoureux de Kim/Au même moment où elle tombait amoureuse de lui/C’est cool bébé, fais ton truc/Il a de la veine que je n’ai pas appelé Jay pour le virer de l’équipe. »

[Humphries jouait alors pour les Brooklyn Nets, la franchise dont Jay Z était actionnaire.]

Toujours est-il que les deux larrons se font photographier pour la première fois lèvres contre lèvres à l’occasion d’une sortie à New York.

Très vite, Kourtney confirme l’idylle dans leur émission, puis Khloe se fend d’un « Ils ont l’air cute » chez Ellen DeGeneres.

Kim en personne finit par admettre la chose sur Twitter.

Régulier chez KUWTK, en août Kanye décide dans un épisode resté dans les mémoires de relooker sa go des pieds à la tête.

« J'ai toujours pensé que je m’habillais très bien... jusqu’à qu’il me dise j’avais le pire des styles.»

250 paires de chaussures jetées plus tard, l’expérience n’a pas laissé que des bons souvenirs aux fans qui ont trouvé West un brin pervers narcissique.

[Notez que c’est aussi à compter de cette époque que son visage -notamment ses lèvres- se transforme sous les coups de la chirurgie...]

En septembre, Kanye tord le cou à celles et ceux qui prédisent que sa relation est vouée à l’échec en raison des antécédents de madame, lui qui dans Clique se gausse au contraire d’avoir une girlfriend connue pour avoir connue une sextape (« My girl a superstar all from a home movie »).

Hasard de la vie, au même moment surgit une sextape du rappeur dans laquelle il est vu au lit en pleine action... avec un sosie de Kim Kardashian !

L’incident ne semble cependant pas perturber plus que ça le couple qui en décembre annonce fièrement l’arrivée de leur premier enfant.

2013 : Roméo & Juliette

Peu de temps après l’officialisation du divorce avec Kris Humphries, le 6 mai les Kimye se font voir sur le tapis rouge du Met Gala.

Prétendument boycottée par Anna Wintour, Kim profite alors de l’invitation de Kanye pour pointer le bout de son nez et faire sensation... mais pas pour les bonnes raisons.

Habillé d’une robe à fleurs Riccardo Tisci (celui-là même qui a signé la pochette de Watch The Throne), elle est immédiatement prise pour cible par les esprits moqueurs du net qui la compare à un canapé.

« Sur le chemin du retour je n’ai pas arrêté de pleurer. Même Robin Williams a tweeté que je ressemblais à Madame Doubtfire. »

Le 15 juin, le couple accueille avec cinq semaines d'avance leur premier enfant, North West – Nori pour les intimes.

La maternité n’a toutefois en rien dissipé le désir que ressent Kanye pour Kim, lui qui multiplie les mots doux à son égard.

En septembre, il explique ainsi que ce qui l’attire le plus chez elle, ce qui la rend unique à ses yeux, c’est qu’elle ne dépend pas de lui financièrement, « qu’elle peut l’aimer sans jamais à devoir lui demander de l’argent ».

Bon ça et aussi le fait qu’il la considère comme « la plus belle femme de tous les temps » (« Sérieusement, elle est dans le top 10 de l’histoire de l’humanité »)... et ce qu’importe si sur On Sight il rappe « qu'elle aime tellement les blacks qu’elle s’en est tapée plus que l’avocat Johnny Cochran n’en a défendu ».

D’ailleurs quand Kimmy publie le cliché ci-dessous sur le 'Gram, Kanye s’empresse de faire savoir ce qu’il en pense en tweetant dans la foulée un « HEADING HOME NOW » venant du cœur.

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Le 21 octobre, fini de blaguer. Pour le 33ème anniversaire de Kimberly, Kanye loue le stade de l’équipe de baseball des San Francisco Giants et lui fait sa demande en mariage, une bague en diamant de 15 carats dans la poche.

Et histoire de lui montrer qu’il est sérieux dans ses affaires, il l’invite à tenir le premier rôle du clip de Bound 2, le morceau qui conclut Yeezus (« All them other niggas lame, and you know it now... »).

Oui, c’est un peu cucul la praline (Seth Rogen et James Franco n’ont pas résisté au plaisir de la parodie), mais comme ils sont amoureux pour de vrai (« I wanna fuck you hard on the sink/After that, give you something to drink »), ça passe crème.

Au micro d’Angie Martinez sur la radio Hot 97, Ye conclut l’année en se comparant sa romance à celle de Roméo et Juliette.

« Notre histoire d’amour rentrera dans les annales. Quand on s’est mis ensemble, c’était pour moi comme Roméo et Juliette. Un rappeur et une vedette de télé réalité, les gens qui racontaient partout que nos marques n’avaient rien à voir ensemble... »

2014 : le mariage, mais pas que

En mars, les deux tourtereaux posent pour Vogue sous l’objectif de la photographe Annie Leibovitz.

Loués pour être le premier couple mixte à figurer en couverture de cette institution de la mode, le magazine est vivement critiqué pour avoir ouvert ses portes à une star de télé réalité et un histrion qui déjà raconte un peu trop tout ce qui lui passe par la tête.

En mai direction l’Europe, avec tout d’abord un premier arrêt au château de Wideville où Kim et ses keupines célèbrent son enterrement de vie de jeune fille. Ce joli petit monde s’envole ensuite à Florence en Italie pour une cérémonie de mariage en bonne et due forme.

200 invités triés sur le volet, une robe Maison Margiela, un concert privé de Lana Del Rey, des fleurs partout et une photo où ils s’embrassent qui devient la plus likée de 2014 (près de 2,5 millions de cœurs à ce jour).

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

2015 : l’homme le plus heureux du monde

En mars, Kanye tweete à la surprise générale une collection de nudes de sa bien-aimée.

Légende : « I'M SO LUCKY ».

Un mois plus tard, la famille Kardah’ embarque Kanye en Arménie, leur terre d’origine.

Kanye improvise alors un concert gratuit à Yerevan, la capitale. L’événement n’est pas du goût des autorités qui mettent fin aux festivités après six petits morceaux, non sans empêcher l’auteur de Good Life de sauter dans le lac.

Pour de vrai :

Mai 2015 marque à la fois l’anniversaire de leur mariage ainsi que le retour prochain de KUWTK à la télévison.

Quoi de mieux alors que d’en profiter pour annoncer la seconde grossesse de Madame West en teaser de la nouvelle saison ?

Et quand Saint West voit le jour le 5 décembre c’est (évidemment) sous l’œil des caméras.

Spoiler : sitôt après avoir accouché, le premier geste de Kim est plutôt étrange : aller « se regarder le vagin devant un miroir »...

(Soupir)

2016 : les premiers nuages

Lors de la soirée d’écoute de The Life of Pablo en février, toute la tribu K (Kris/Kourtney/Khloe/Kendall/Kylie) se montre pour faire la promo de la Yeezy Season 3.

Sorti le 14 février, le jour de la Saint-Valentin, l’opus propose la chanson Highlights dont une ligne attire particulièrement l’attention : « Ray J et moi serions sûrement potes si nous n’aimions pas la même bitch/C’est vrai qu’il se l’est faite en premier, mais moi je suis riche ».

Déjà parce qu’elle n’est ni très fine ni très élégante, mais aussi parce que le lendemain Kanye West révèle qu’il est endetté à hauteur de 53 millions de dollars.

Bon pour lui, après s’être pris un stop de la part de Mark Zuckerberg qui n’a pas daigné « investir un milliard dans ses idées », c’est sa « bitch » qui lui vient en aide en tweetant l’air de rien qu’elle « s'apprête à encaisser un chèque de 80 millions grâce à son jeu vidéo » (l’application Kim Kardashian: Hollywood Ndlr) et qu’elle en « transfèrera 53 sur leur compte commun ».

En juin, nouvelle incartade quand est diffusé le clip de Famous.

Dupliqués en mannequins de cire, Kanye, Kim, Ray J, George W Bush, Anna Wintour, Donald Trump, Rihanna, Chris Brown, Taylor Swift, Amber Rose, Caitlyn Jenner et Bill Cosby sont exhibés nus dans un lit.

Aucune explication n’est apportée.

Pas franchement ravie des paroles qui en rajoutent une couche après leur altercation lors de la cérémonie des MTV Video Music Awards sept ans plus tôt (« I feel like me and Taylor might still have sex/Why? I made that bicth famous »), Taylor Swift s’en prend à West qui clamait à qui veut l’entendre qu’elle lui a donné la permission de dire ce qu’il a dit.

Kim rentre ensuite dans la bagarre en diffusant un extrait audio d’une conversation téléphonique où la chanteuse semble effectivement valider du bout des lèvres le texte.

[En mars 2020, l’audio complet fuite, indiquant cette fois que Swift n’a jamais donné son accord sur quoi que ce soit, et encore moins pour se faire traiter de « bitch »...]

Retour aux choses sérieuses en septembre avec un entretien accordé à Harper’s BazaarKanye complimente la plastique de sa femme sans retenue. Là où par pudeur la plupart des hommes tiquent à voir leur compagne se faire reluquer, Kanye-le-candauliste kiffe.

« J’aime ses selfies nus. Ceux pris devant, ceux pris sur le côté, ceux pris derrière. C’est juste que j’aime la voir nue. J’aime la nudité, les belles courbes. Pour moi c’est un peu comme la Renaissance, une version moderne des peintures. Ne pas montrer Kim nue, c’est comme ne pas écouter Adele chanter. »

En octobre, cataclysme. Kanye interrompt brutalement son concert à New-York : Kim s’est faite braquer dans son hôtel parisien, près de cinq millions de dollars de bijoux lui ont été dérobés.

Secoué par l’incident, Kanye commence à se comporter de plus en plus bizarrement sur les réseaux et dans la vraie vie (comme lorsqu’il accuse Jay Z de vouloir lui « envoyer des tueurs » ou se met à supporter Donald Trump de plus en plus ouvertement).

2017 : le calme avant la tempête

Interné conte son gré pour épuisement physique et mental, il ne refait surface que quelques mois plus tard (Kim a de son côté déserté les réseaux) avec pas mal de kilos en trop.

Une liposuccion plus tard, tout semble aller pour le mieux, à ceci près que la star a développé une addiction aux opiacés, ce qui ne sera pas sans conséquence pour la suite et expliquera en bonne partie ses tristement célèbres « Twitter rants ».

2018 : la tempête

En janvier, Kim et Kanye accueillent leur troisième enfant, Chicago West. Le couple a cette fois fait appel à une mère porteuse en raison des possibles risques encourus par Kim en cas de nouvelle grossesse.

En mai, Kanye de plus en plus incontrôlable clame en interview que l’esclavage est un choix (« Quand tu entends dire que l’esclavage a duré 400 ans... 400 ans ?! Ça ressemble à un choix pour moi »).

Critiqué de toutes parts, il revient sur l’incidence que ses propos ont eue sur son ménage.

« Il y a eu un moment, peut-être une semaine après, où j’ai senti que les niveaux d’énergie avaient chuté. J’ai appelé plusieurs membres de la famille pour leur demander si Kim allait me quitter. »

Passé cette période d’incertitude, Kim revient dans de meilleures dispositions et l’accompagne lors de la conception de son neuvième album, ye.

On lui doit d’ailleurs d’avoir fait enlever certaines paroles le matin même précédent la listening party dans le Wyoming... mais pas celle de All Mine où son mari fait l’éloge de sa poitrine (« J’aime tes nichons car ils prouvent que je peux me concentrer sur deux choses en même temps »).

2019 : real friends

En avril, ils se prêtent au jeu des 73 questions pour Vogue. Kanye la joue plus-sarcastique-tu-meurs, Kim y fait admirer sa capacité à parler et marcher à reculons simultanément :

En mai, leur quatrième enfant Psalm West vient au monde, là encore grâce à une mère porteuse.

Mariés depuis cinq ans, le couple renouvelle ses vœux lors d’une cérémonie familiale qui, tenez-vous bien, n’est pas filmée.

Tout juste a-t-on appris que Kim a devant l’assistance adressé ces quelques mots à son époux : « Tu es mon mari. Tu es mon meilleur mai, la personne qui croit le plus en moi et mon seul véritable amour. »

Quelques jours après, ils viennent se montrer au Met Gala, Madame impressionnant son monde dans une robe corsetée Thierry Mugler – Monsieur un peu moins en manutentionnaire.

2020 : Kanye Président

« Ta vie : mariée et mère de quatre enfants. Tu as fait sortir de gens de prison. Tu as fait la couverture de Vogue. Tu te rends à l’église chaque semaine avec ta famille. Les rêves se réalisent. »

Ça c’est le texte que Kanye a fait graver sur le pendentif d’un collier Cartier qu’il a offert à sa femme en janvier.

S’il avait attendu juin, il aurait pu ajouter milliardaire à son cv comme il s’en est félicité sur Twitter, légumes à l’appui (?).

Milliardaire ou pas milliardaire (oui parce qu’en vrai les estimations Forbes sont largement bidonnées), Kim et son mec sont spottés en février dans un KFC du 10ème arrondissement parisien – tous les détails ici.

Le 4 juillet, jour de la fête nationale, Kanye West se lance dans la course à la présidentielle US, un projet qu’il caressait depuis un petit bout de temps.

Déjà pas très pro-Trump, Kim le soutient comme la corde soutient le pendu, Kanye ayant fait part d’axer sa campagne sur le combat contre l’avortement et son hostilité à l’égard des vaccins, deux thèmes sur lesquels elle est en complet désaccord.

[Ça, et puis aussi ses délires puritains, lui qui désormais interdit à ses collaborateurs non mariées d’avoir des relations sexuelles lors des périodes d’enregistrement et qui reproche à sa femme ses tenues sexy...]

Tout ceci n’est cependant rien en comparaison de sa réaction suite à son premier meeting, où, entre deux bondieuseries, l'auteur de Jesus is King révèle en larmes lui avoir demandé d’avorter la première fois qu’elle est tombée enceinte.

Ça et puis aussi...

Pas redescendu pour autant, quelques jours plus tard, Kanye se déchaîne sur Twitter.

Dans le désordre, la famille K est accusée de vouloir le faire interner de force, Kim est accusée de l’avoir trompé avec Meek Mill (ce qu'il dément), Kris Jenner est surnommée ‘Kris Jong Un’ en référence au dictateur nord-coréen...

Kim finit par briser le silence en story Instagram : « Comme vous le savez, Kanye souffre de troubles bipolaires. Si vous connaissez des personnes qui souffrent de ça, vous savez à quel point cela peut dur et compliqué à gérer. »

Et de conclure en confiant que sa famille se sent désemparée pour lui venir en aide étant donné qu’il refuse de se soigner, puis en demandant à ses abonnés « compassion et empathie ».

Le lendemain Kanye s’excuse platement auprès d’elle (« Je ne te soutiens jamais autant que tu me soutiens (...) Je sais que je t’ai blessé. Merci d’être là ») et auprès de sa belle-mère... en la complimentant sur ses palylists.

S’ensuit cette discussion houleuse capturée par la presse people du monde entier.

En octobre pour le 40ème anniversaire de Kim, Kanye tente de se racheter en lui offrant un hologramme de son père décédé 17 ans plus tôt.

Un peu chelou, un peu cher, mais apparemment ça lui a beaucoup plu.

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

2021 : la fin de l’histoire ?

Rumeurs et médias sont formels : trop c’est trop, la patronne de KKW Beauty prépare activement le divorce.

Si aucune déclaration officielle ne vient pour le moment corroborer la nouvelle, s’il lui arrive de poser encore en Yeezy à l’occasion, la messe serait dite... et enregistrée.

Business oblige venant d’un couple pour qui l’intime et le financier se confondent, la prochaine saison de Keeping Up With The Kardashians fera la part belle à cette séparation, le disputes et tentatives de rabibochage des parents de North (7 ans), Saint (5 ans), Chicago (3 ans) et Psalm (1 an et demi) ayant été généreusement filmés en amont.

De un, on comprend aisément que Kimberly, 40 ans, ait fini par en avoir ras la casquette.

De deux, on n’ose imaginer le chaos qui doit actuellement régner dans la tête de Ye, 43 ans, lui qui dans la toute dernière vidéo où il apparaît tout sourire au côté de Kim (un quiz sur l’architecture publié le 3 février, mais vraisemblablement mis en boîte bien avant) confesse qu’elle l’avait sauvé de la solitude.

A lire aussi :

Ces couples rap qui n'auraient jamais du se séparer ! [DOSSIER]

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien B : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1871 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail