40 271 Vues
  • Currently 3.20/5
3.2/5

Drake & Rihanna : l'histoire complète de leur relation ! [DOSSIER]

Posté le 13 Février 2017 à 18h53, par Aurelien
Drake & Rihanna : l'histoire complète de leur relation ! [DOSSIER]

Sur le papier Drizzy et Riri incarnent le couple idyllique chez les rich & famous, le modèle à suivre pour toute la génération selfie.

Non contents de dégager une alchimie rare quand ils sont réunis sur scène ou face caméra, il n’y a pas plus « cute together » qu’eux deux dès qu’ils se croient seuls au monde.

Pourtant la relation qui les unit (et dont au final ils ne parlent finalement que très peu publiquement) oscille depuis toujours entre une complicité sincère, une friendzone un peu casse-gueule et des coups d’un soir passionnés.

Pas facile de s’y retrouver donc. Sympa, nous vous avons compilé ci-dessous la chronologie intégrale des péripéties sentimentales des Rachel & Ross des années 10.

 

2005, l’année de leur première rencontre

C’est à Toronto sur le tournage du clip Pon de Replay que Robyn Rihanna Fenty, 17 ans, et Aubrey Drake Graham, 19 ans, se croisent pour la première fois.

Absent à l’image, le rappeur était alors venu saluer les danseurs canadiens engagés.

Les deux futurs pop-star partageront ensuite un repas ensemble.

 

2009, l’année de leur première « vraie » rencontre

En mai, deux mois après sa rupture avec Chris Brown (et trois mois après que ce dernier ait très lourdement levé la main sur elle), Riri et Drake sont vus ensemble dans un club de bowling de Manhattan.

[En même temps Drake c’est le genre de renoi qui en 2012 donne rencard à Tyra Banks, 39 ans, à Disneyland…]

Au mois de novembre, la chanteuse affirme cependant qu’elle et Drizzy sont « juste amis » – formule qui va revenir jusqu’à l’épuisement par la suite.

Interrogée dans la foulée sur son type de mec, elle confie qu’elle les aime « hot et plus âgé », ce qu’est techniquement Drake, mais bon…

 

2010, l’année des premiers clins d’œil

En janvier, Drizzy donne une interview avec le mag’ cainri XXL où il doit répondre en terminant des phrases. Extrait : « Les gens ont cru que je sortais avec Rihanna et c’était… à moitié vrai ».

En juin 2010, sort le premier solo du canadien, Thank Me Later. Sur Firework, la chanson qui ouvre l’album, il revient dans le second couplet sur leur premier date : il rappe qu’elle aurait pu être la bonne, mais sous-entend qu’elle s’est servie de lui pour faire sa publicité.

Dans la foulée il déclare au New York Times qu’il a été « un pion ».

« Ce qu’elle m’a fait c’est ce que j’ai fait à tant de femmes auparavant : leur donner du bon temps avant de disparaitre. Je me suis senti en dessous de tout. »

Une semaine plus tard, il va préciser ses propos sur MTV histoire de dissiper toute interprétation négative : « Je suis quelqu’un de très confiant, c’est extrêmement rare qu’une femme qui me plaît me fasse sentir nerveux ou me donne cette impression d’être si peu à côté d’elle. [Rihanna] est une personne si imposante et si incroyable. Devant tant de talent j’étais moi-même du genre 'j’ai du mal à croire que je suis là, en train de lui parler'. »

« J’ai ressenti la même chose que lorsque j’avais 17 ans et que j’essayais de sortir avec Nikki Ramos, cette fille de Toronto, qui toujours me disait non. Elle me balançait des millions d’excuse pour ne pas me parler. Avec Rihanna c’était pareille. J’étais à nouveau Aubrey Graham, et plus Drake. »

Les deux ne s’en tiennent aucunement rigueur et dévoilent au mois d’octobre leur première collaboration What’s My Name dont le clip les montre très proches à base de sous-entendus subtils :

Attention, sous-entendu subtil :

Riri revient à son tour sur leur flirt : « Nous n’étions pas sûrs de ce quoi il s’agissait. J’étais définitivement attiré par lui, mais c’était juste ça… Nous n’avons pas poursuivi. J’étais vraiment fragile à cette période de ma vie, je ne voulais pas m’engager dans quoi que ce soit de sérieux avec qui que ce soit. »

« Nous sommes devenus amis (sic), et nous sommes passés à la suite. »

Au moins les choses sont claires : c’est Riri qui décide. Womp, womp !

 

2011, l’année des peut-être

Le 4 janvier Drizzy name drop sa pine-co dans Mad Men de Rick Ross : « One of my baddest women ever, I call her Rihanna/But that’s cause her name is Rihanna. » (« L’une de mes meufs les plus bad, tellement bad que je l’appelle Rihanna / Et pour cause, il s’agit de Rihanna. »)

En février, fraichement séparée du baseballeur de Matt Kemp, la chanteuse invite Drake à venir interpréter tout en frottements What’s My Name sur la scène Grammy awards, relançant avant même que le titre ne se termine les rumeurs à leur sujet.

Une semaine après rebelote, les deux anciens amants d’un soir rejouent leur petit numéro suave et sexy lors de la mi-temps du All Star game.

En octobre, Drake revient plus Drake que jamais dans Elle (?) sur le fait qu’elle s’est servi de lui comme un pion.

« À l’époque elle m’a fait du mal, mais ce n’était pas volontaire. Je ne lui en ai pas voulu… Je crois que c’est moi qui m’attendais à plus. C’était la première fille connue qui me prêtait attention. Tu passes des journées à lire des trucs sur cette personne dans les magazines, et puis d’un coup tu sors cette chanson classée numéro 1, tu es invité par hasard à une soirée d‘anniversaire, et elle est là. Toi t’es juste un gosse naïf de Toronto qui dort dans un hôtel miteux. C’est comme ça que ça s’est passé. »

En novembre est dévoilé leur second duo, Take Care, aux paroles pour le moins sujettes à commentaires : « You don’t say you love me to your friends when they ask you/ Even though we both know that you do, you do ».

(« Tu ne dis pas à tes mais que tu m’aimes quand ils te le demandent/ Même si l’on sait tous les deux que c’est bien le cas. »)

 

2012, l'année du facteur ex

De retour dans la vie de Rihanna, Chris Brown enregistre avec elle au grand dam de ses fans (et de la terre entière) le titre Birthday Cake, une ode au sexe fast food.

De son côté cela n’empêche aucunement Drizzy de clipper avec elle le morceau Take Care au mois d’avril, où sur un sample de Gil Scott-Heron les deux passent 4:02 minutes entrelacés tandis que la chanteuse lui promet de prendre soin de lui.

Drake déclare par la suite sur une station de radio britannique qu’elle et lui c’est pour la vie : « Je crois que nous avons une connexion à vie, et c’est pour ça que je l’aime et que le soutiens inconditionnellement. J’aime à penser que ce sentiment est mutuelle. ‘Est-ce que j’ai envie d’elle ?' Bien sûr, je veux qui pourrait dire le contraire. Regardez-là, elle est éblouissante. Bien sûr que je la veux. Elle est incroyable. »

D. : elle l’a volé…
911 : quoi...?
D. : mon coeur
911 : ...Drake c’est encore toi ?
D. : *bip bip bip*

En juin, ce qui devait arriver arriva : Drake et Chris Brown tombent nez à nez dans un club. La rumeur veut que Breezy ait offert du champagne au canadien qui a renvoyé la bouteille accompagnée de la note : « I'm fucking the love of your life ».

S’en est suivie une baston principalement entre les deux entourages où les bouteilles ont volé. CB a ensuite posté une photo sur le Gram pour témoigner de la violence des échanges.

Juillet. Alors qu’en mai certains suggèrent que le couplet de Drake sur No Lie de 2 Chainz serait une pique subliminale, lors de la cérémonie des MTV music awards en juillet, non seulement Rihanna n’applaudit pas quand le nom de Drake est annoncé, mais lorsque le crew YMCMB monte sur scène, elle aurait lâché (selon les pro de la lecture sur lèvres) : « Je déteste ces trous du c*l ».

Mieux, enfin pire, en aout elle avoue en pleurs chez Oprah Winfrey qu’elle est toujours love-love du grand méchant Chris, « son premier amour » et qu’elle reste persuadée que c’est bien lui le bon.

Mouais, à voir…

 

2013, l’année de tous les espoirs

En mai, fin du malaise, Chris et Rih c’est fini. Du coup en septembre, Drake lance à la télé « qu’il la soutiendra et l’aimera toujours ».

Drake se rend ensuite à son concert donné à Dallas le 13 novembre dans le cadre de sa tournée Diamond World , puis il l’emmène dîner. Le lendemain à Houston, Riri lui renvoie l’ascenseur et l’invite à passer la soirée dans… un strip club. À eux deux ils claquent 17 000$ avant de quitter les lieux tard dans la nuit main dans la main.

[Entretemps la chanteuse aura pris soin de balancer des claques sur les fesses de l’une des danseuses à coup de liasses de billets.]

 

2014, l’année « feel good »

Égal à lui-même, Drake admet en févier dans Rolling Stone que Rihanna est « son fantasme ultime », mais que bon « ils sont juste amis ».

Deux amis qui vont quelques jours plus tard se faire photographier ensemble dans les rues de Paris, puis filmer sur scène quand la chanteuse qui assistait à son concert le rejoint pour interpréter Pour It Up.

Un mois plus tard, le 16 mars, Riri se fait griller en flag en train de porter les vêtements de Drake au petit matin. Quinze jours plus tard, Drake en concert Londres lui envoie un baiser devant tout le monde.

En avril, le rappeur sort le morceau Days in the East dont les paroles rappellent encore et toujours sa promise : « [Erykah Badu] said, 'when that shit is real, you just know' / And I was thinkin’ bout you, you already know(« [Erykah Badu] m’a dit ‘quand c’est pour de vrai, tu le sais c’est tout / Et moi j’ai pensé à toi, mais ça tu le sais. »)

Et pour ceux qui ont un doute, quand il joue cette chanson en live lors du festival OVO en aout à Toronto, apparait derrière lui le visage de Riri sur un écran géant.

 

2015, l’année de transition

  

Alors que tout semblait aller pour le mieux, que nenni – ou du moins RAS.

En novembre Rihanna, qui a apparemment passé pas mal de bon temps avec Leonardo DiCaprio confie à Vanity Fair que son dernier petit-ami officiel était Chris Brown.

Drake de son côté est en pleine romance avec Serena Williams.

 

2016, l’année où tout le monde y a cru

En février, Drake pointe le bout de son nez dans le clip Work en plus de faire quelques apparitions sur scène aux côtés de la barbadienne.

Si cette vidéo prouveencore un peu plus qu’ils sont faits l’un pour l’autre, leur performance live lors des BRIT awards a de quoi convaincre les derniers sceptiques.

D’ailleurs chaque fois que Drake peut taper l’incruste sur une date de la tournée ANTI, c’est avec bon cœur – et à chaque fois c’est collé-serré.

Mai : Drake se lance dans une imitation hilarante de Rihanna sur le plateau du Saturday Night Live. Perruque à l’appui, il clame qu’ils ne sont que « friends, friends, friends, friends, friends ».

Juin : nouvelle collaboration artistique, le morceau Too Good présent sur la tracklist de VIEWS. Comme à l’accoutumée, les lyrics sont scrutés à la loupe, et notamment ce « Last night, I came to a realization / And I hope you can take it » qui insinue fortement que quelqu’un s’est fait friendzoner.

Drake s’envole peu de temps après pour rejoindre Rihanna à Londres et passer la nuit avec elle dans un club. Le lendemain il fait office d’invité spécial de son concert à Manchester.

En aout à quelques jours des VMS, le prince des lovers s’offre un panneau publicitaire géant pour féliciter Rihanna pour son Michael Jackson Video Vanguard Award (et accesoirement faire la pub de son label).

« Félicitions Rihanna, de la part de Drake et de tout le monde chez OVO.»

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Lors de ladite cérémonie des MTV Video Music Awards, Drake confirme tout l’amour qu’il porte à la chanteuse depuis ses 22 ans et plus encore : « C’est l’un de mes meilleurs amies au monde. Toute ma vie d’adulte je l’ai admirée, et ce même si elle est plus jeune que moi. »

Bien parti sur sa lancée, Drizzy tente alors de l’embrasser à pleine bouche. L’histoire aurait pu être belle, à ceci près que Riri lui tend la joue. Vous avez dit aqouarde ?

Histoire d’en rajouter, elle ne le mentionne qu’à la fin de son discours de remerciement avec une formule lapidaire « Merci Drake pour ce speech incroyable. »

Riri se rattrape néanmoins quelque jours plus tard lors d’un show de Drake à Miami où elle fait une apparition surprise. Après avoir interprété Bitch Better Have My Money, elle l’embrasse cette fois-ci devant tout le monde.

En septembre, les choses s’officialisent encore un peu plus via Instagram, avec tout d’abord Rihanna qui envoie du love au Champagne Papi : « Your speech was so touching and I love you for that ».

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Puis c’est au tour de Drake qui poste un selfie adolescent tout trognon.

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

S’ensuit un tatouage commun en forme de requin, souvenir d’une peluche requin offerte par Drake : sur la cheville pour la fille, sur l’avant-bras pour le garçon.

En octobre patatras, c’est la séparation ! Emplois du temps surchargés obligent, la parenthèse se ferme à nouveau. Si beaucoup pointent une nouvelle fois du doigt Rihanna, cette dernière réplique avec le post-ci dessous : « Aucun de mes ex n’est marié ou ne vit une relation épanouie, on peut donc dire sans craindre de se tromper que ce n’est pas moi le problème. »

Et bim dans les gencives.

#liberated

Une photo publiée par Kim Kardashian West (@kimkardashian) le

Après 7 ans de va-et-vient, ce qui devait arriver arriva : le gentil Drizzy* a finir par aller voir ailleurs, et s’affiche désormais ouvertement avec une autre icône, Jennifer Lopez.

* Bon en vrai dans ce laps de temps il est loin d’être passé à côté de devenir sourd, se tapant pas loin de la moitié des video hoes, strippers, models, et autres groupies du rap jeu.

Rihanna que l’on ne soupçonnait pas d’être du genre jalouse a aussitôt unfollow la bomba latina sur Instagram, la qualifiant en off de « traitresse » et de « désespérée ».

Il faut dire que les deux femmes étaient plutôt amies avant ça, Riri ayant même offert une paire de botte à Jenny.

Drake a-t-il trouvé là l’astuce pour faire revenir celle qui occupe ses pensées et parfois ses nuits ? Réponse en 2017 ?

Quand ton ex te demande comment ça va depuis que vous vous êtes séparés

Donne ton avis

Auteur (@AurelienBurlet )

Aurelien : « Certains veulent un boule, d'autres des sapes, beaucoup veulent faire fortune, je voulais juste être cool » (1644 articles publiés) Aurelien est sur twitter, vous pouvez le contacter sur @AurelienBurlet.

Aucun commentaire sur la news

Pseudo
Mail

Reçois le top de l'actu

Reçois dans ta boite mail le top des actu du rap, foot et cinéma.

Le meilleur de l'actu

« Old Town Road » est enfin tombé !
Ce jour où... Ja Rule a sauvé Jennifer Lopez de la catastrophe
La Playstation 5 devrait coûter très cher...
Toutes les actualités
Me connecter avec mon pseudo / email
Me connecter avec les réseaux sociaux Log avec Facebook
Pas encore inscrit sur Booskap ? M'inscrire
Mon avis sur cette nouvelle version de Booskap.