50 Cent préfère 6ix9ine à son propre fils [VIDEO]

Une affaire compliquée...

par Jeune Dauphin

50 Cent n'est pas du genre à faire dans la langue de bois. Taquin dans l'âme, il s'en prend régulièrement à son fils ces dernières années. Au point de lui préférer 6ix9ine ? Carrément, d'après le rappeur.

A lire aussi :

6ix9ine : déjà deux albums en préparation ?

On ne choisit pas sa famille...

Entre 50 Cent et son fils aîné, Marquise, rien ne va plus depuis quelques années. Les deux hommes sont actuellement en beef ouvert sur les réseaux sociaux, pour le plus grand plaisir de la presse people. Il y a peu, le légendaire rappeur de New York en a rajouté une couche... Alors qu'il était en live sur Instagram, un spectateur lui a demandé qu'il avait déjà vu son fils. La question concernait sans doute 6ix9ine, que Fifty avait rapidement pris sous son aile lorsqu'il était en pleine ascension, libéré de prison. Il n'a pas manqué de répondre à cette question avec un peu de mordant et une nouvelle pique à l'adresse de son fils biologique : « Non, je n'ai rien entendu de 6ix9ine. C'est le fils de sa mère maintenant. Il a dénoncé tout le monde. Il est quand-même mieux que Marquise. Je le choisirais plutôt que mon vrai fils... qu'il aille se faire foutre. » Un commentaire qui est arrivé jusqu'aux oreilles de la progéniture de 50 Cent, qui lui a répondu fermement : « Il vient juste de dire qu'il soutiendrait une balance ? »

6ix9ine est libre !

Eh oui, si les internautes ont tenté de savoir si 50 Cent et 6ix9ine étaient rentrés en contact récemment, c'est parce que le jeune rappeur à la chevelure multicolore a retrouvé la liberté ! Enfin, presque. La menace du coronavirus pèse aux Etats-Unis jusque dans les établissements pénitentiaires, où une maladie à la contagiosité aussi élevée pourrait se répandre comme une traînée de poudre. L'équipe légale de 6ix9ine a donc plaidé le fait que la santé de leur client était en danger, alors qu'il est asthmatique. Après délibération, le tribunal a autorisé la libération du hitmaker déchu qui effectuera le reste de sa peine assigné à résidence chez lui, placé sous bracelet électronique. Si tout se déroule comme prévu, il sera totalement libre au début du mois d'août.

Donne ton avis

Auteur

Jeune Dauphin : (1698 articles publiés)

Aucun commentaire sur la news
Pseudo
Mail