Rap US

Wyclef Jean évoque son beef avec 2Pac

Wyclef Jean évoque son beef avec 2Pac

Invité à participer au podcast de Math Hoffa, Wyclef Jean est revenu sur ce beef ayant opposé les Fugees à 2Pac dans les années 90.

Un beef rarement évoqué

Ce n’est pas le clash le plus célèbre dans lequel Tupac se sera lancé, mais il a le mérite d’exister. Plus d’un quart de siècle après la mort tragique du rappeur, Wyclef Jean a tenu à évoquer les frictions entre son groupe et le feu-artiste. Du point de vue de Wyclef, ce seraient ses liens avec Haitian Jack et Jimmy Henchman qui auraient poussé Pac à agir. Il faut dire que Jack est celui que Pac accusera comme le responsable de la fusillade intervenue aux studios Quad Recording en 1994, le laissant sérieusement blessé, et humilié.

Une hypothèse solide, vu la façon de penser de Shakur, comme l’a expliqué le membre des Fugees : « Ce n’est pas un secret. Ma relation avec Haitian Jack… C’est connu. Je pense que… La manière dont Pac gérait ses beef… S’il avait un problème avec quelqu’un, mais que toi, toi ou toi, êtes avec lui, alors vous aviez tous un problème avec Pac. […] Je peux simplement vous dire que personnellement, je sais que Jack avait de l’amour pour 2Pac. Mais à l’époque, l’histoire n’a pas été racontée de cette façon. A cause de nos familles, de nos affiliations, c’est pour cela qu’il est venu à nous. »

Ce que Wyclef oublie de rappeler, c’est que les Fugees ont publié sur leur album The Score un titre visant Pac, Cowboys, quand bien même la plupart des auditeurs n’auront pas fait le lien à l’époque. Pac répondra au trio sur le morceau When We Ride On Our Enemies, jamais sorti officiellement mais remixé sur le projet Better Dayz, publié en 2002 : « Heard The Fugees was tryin’ to do me/Look, bitch, I’ll cut your face, this ain’t no motherfckin’ movie/Then, we watch the other two die slow […] Time to exterminate my foes, I can’t stand you h*es » (« J’ai entendu dire que les Fugees ont essayé de me faire/P*** je vais te trancher le visage, ce n’est pas un film/Et je regarderais les deux autres mourir lentement […] Il est temps d’exterminer mes ennemis, je ne peux pas vous supporter mes sal**** »).

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT