Rap US

Selon un de ses proches, 2Pac serait toujours en vie s’il avait signé chez Rap-A-Lot Records

Selon un de ses proches, 2Pac serait toujours en vie s’il avait signé chez Rap-A-Lot Records

L’hypothèse a déjà été évoquée un million de fois : 2Pac aurait-il pu rester en vie s’il n’avait pas signé chez Death Row ? L’ex-membre du groupe Outlawz, Napoleon, en est en tout cas persuadé.

Un scénario déjà évoqué de nombreuses fois

Interviewé par The Art of Dialogue, Napoleon évoquera la proposition faite par J. Prince de signer 2Pac au milieu des années 90, alors que le rappeur purgeait une peine derrière les barreaux. L’histoire est connue : Pac ne donnera pas suite, et suivra plutôt l’influent PDG de Death Row, Suge Knight, aux côtés duquel il trouvera la mort quelques mois plus tard. De fait, Napoleon demeure persuadé que si son ex-compère avait rejoint les rangs de Rap-A-Lot, il serait sans doute encore en vie à l’heure actuelle : « Quoiqu’il en soit, 2Pac se gérait tout seul, il était individuel. Le problème avec Pac, c’était qu’il n’écoutait personne. Il traitait les grands frères comme s’ils étaient des petits. J. Prince, je ne pense pas qu’il l’aurait laissé faire. Imaginons que Pac ait été chez Rap-A-Lot, il n’aurait pas évolué de la même manière. Suge, la West Coast… Suge avait des tueurs à ses côtés. Des membres de gangs sans pitié. J. Prince, de son côté, avait des mecs de la rue qui assuraient sa protection, mais il faisait en sorte de rendre leurs vies plus aisées. C’est là toute la différence. Il semblait que Suge avait tous ces mecs à ses côtés – et ne vous méprenez pas, Suge a fait énormément pour les gens – mais je pense que son erreur est là, il n’a pas géré ses gars. »

Ayant eu vent des propos de Napoleon, J. Prince a depuis répondu sur les réseaux, validant le fait que « 2Pac serait encore en vie si Rap-A-Lot avait été à ses côtés [la nuit où il a été victime de la fusillade de Las Vegas]. »

Top articles

Dossiers

VOIR TOUT

À lire aussi

VOIR TOUT